Duceppe se défend d’insister sur le niqab par électoralisme

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, était à Longueuil avec sa conjointe, Yolande Brunelle, pour une annonce au sujet de l’électrification des transports.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, était à Longueuil avec sa conjointe, Yolande Brunelle, pour une annonce au sujet de l’électrification des transports.

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, se défend de pratiquer une politique de la peur et de la division en misant sur l’enjeu du niqab dans la présente campagne électorale.

En conférence de presse à Longueuil, lundi, il a soutenu qu’il était tout à fait légitime que ce dossier fasse l’objet de débats. « C’est un enjeu de société. Et en politique, normalement, on s’occupe des enjeux sociaux. Moi, je pense que la place de la femme dans la société, c’est un enjeu majeur », a-t-il plaidé.

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a accusé lundi matin les conservateurs et les bloquistes d’utiliser le niqab pour diviser les citoyens.

Selon lui, le port de ce voile par quelques femmes musulmanes est bien loin des vraies préoccupations des citoyens en cette période électorale. Et si Stephen Harper et Gilles Duceppe en parlent tant, c’est parce qu’ils n’ont rien à offrir aux électeurs pour répondre à ces vraies préoccupations, a dit M. Trudeau.

« Vrais problèmes »

Le chef bloquiste ne partage pas cet avis : « Ignorer cela, ce serait ignorer les femmes », a-t-il justifié en marge d’une allocution sur l’électrification des transports.

« Cette politique sur le niqab ne va pas créer un seul emploi […], n’est pas une solution aux vrais problèmes auxquels les Canadiens font face », faisait remarquer M. Trudeau. Quelques heures plus tard, Denis Lebel envoyait un communiqué pour annoncer que les avocats du gouvernement avaient « déposé des documents judiciaires » dans la cause sur le port du niqab lors des cérémonies de citoyenneté, manifestant le désir des conservateurs de garder ce débat bien en vue.

Pas de lien avec le FN

M. Duceppe a par ailleurs qualifié d’« inacceptables » les propos d’un candidat bloquiste qui avait encensé le Front national, un parti d’extrême droite français, sur Facebook.

Le candidat Jacques Tremblay, qui se présentait dans Montcalm, a annoncé qu’il retirait sa candidature dimanche après que La Presse eut informé son parti des commentaires controversés qu’il avait tenus.

Selon M. Duceppe, « il n’y a aucune communion d’idées entre le Front national et le Bloc québécois ».

L’annonce du départ du candidat Tremblay survient quelques jours après qu’un stratège néodémocrate a comparé sur Twitter la formation souverainiste à celle dirigée par Marine Le Pen. Il réagissait à une publicité mise en ligne par le Bloc québécois en lien avec la position du Nouveau Parti démocratique (NPD) sur le port du niqab lors de la prestation du serment de citoyenneté.

21 commentaires
  • Cyr Guillaume - Inscrit 22 septembre 2015 01 h 56

    Le FN!

    Je suis littéralement mort de dire!! Les fédéralistes ont encore une fois prouvé qu'ils atteignent le point godwin plutot rapidement, et qu'ils n'ont aucun argument pour nos protéger contre les dérives du multiculturalisme canadian, avec le vide laissé par la charte de PET.

    • Christian Montmarquette - Abonné 22 septembre 2015 12 h 10

      «Les fédéralistes ont encore une fois prouvé qu'ils atteignent le point godwin plutot rapidement..»- Cyr Guillaume

      Désolé, mais une propagande qui utilise du pétrole sale et détesté de tous pour l'associer à un être humain, est un procédé totalement honteux et dégradant de la part d'un parti politique reconnu.

      On aura beau avoir des réserves sur certaines pratiques religieuses ou culturelles, il est complètement inacceptable d'agir de la sorte. C'est revenir au temps ou certains associaient les Juifs à de la vermine.

      Si les nationalistes de la droite identitaires ne veulent pas qu'on dépasse le point Godwin, il faudrait qu'ils commencent par cesser de se comporter de la même manière. Parce que d'après ce que je vois, plus ça va, et plus les similitudes se multiplient et plus les élections se font sur le même sujet.

      Christian Montmarquette

  • Christian Montmarquette - Abonné 22 septembre 2015 06 h 50

    La «goutte de trop

    On aura beau penser ce qu'on voudra du niqab, je crois n'avoir jamais vu de ma vie une publicité politique aussi raciste!

    Avec une pub comme celles-là, c'est à se demander s'il ne faudrait pas appuyer la loi liberticide contre les discours haineux de Philippe Couillard!

    Et quand on pense que l'ex-ministre péquiste de l'Éducation Pierre Duchesne lui-même, est allé jusqu'à la rediffuser sur son compte Twitter... La véritable goutte de trop, est la «goutte péquiste»; ce parti avec lequel le Bloc se plait tant à pédaler, et qui avait pourtant autorisé le transit de pétrole albertain en territoire Québécois.

    Le Bloc québécois aura beau essayer de cacher son jeu, ses attaques systématiques contre les néodémocrates et cette campagne charognarde calquée sur la campagne conservatrice, ne laisse plus grand doutes sur les accointances du Bloc avec les conservateurs de Stephen Harper.

    Christian Montmarquette

    Références :

    Campagne publicitaire du Bloc : « La goutte de trop » :

    https://www.youtube.com/watch?v=lVE-N-htzKs&app=desktop

    « Le PQ avait autorisé le transit de pétrole albertain» - La Presse, 02 octobre 2014

    • Robert Parthenais - Inscrit 22 septembre 2015 09 h 13

      La stratégie de l’islam en Occident, est toujours la même M. Montmarquette... Elle est très simple pour ne pas dire simpliste... Elle se décline en 3 étapes: Provocation, médiatisation et (en accointance avec les droit-de-l'hommiste de tout poil) se termine par une tentative de refiler l'étiquette «fermeture au monde» au pays d'accueil.

      Profitant de la faiblesse des “démocraties” occidentales et du fantasme multiculturaliste, la stratégie musulmane est de chercher en permanence à pousser, une journée à la fois, ses pions et ses revendications coraniquement correctes.

      Que ces revendications soient acceptées ou refusées n’importe guère au
      final : à la suite de provocations aussi gratuites qu’insultantes pour
      les pays d’accueil, il ne reste plus qu'à ces pousseux de valeurs rétrogrades qu’à observer de loin les inévitables déchirements entre les occidentaux qui défendent leur culture et les beaux-penseurs médiatico-tolérants pour qui toute avancée des communautarismes ethniques et de l’immigration est vécu comme une victoire. On a le droit «d'interdire d'interdire» M. Montmarquette. C'est d'ailleurs une valeur que je tente de transmettre à mes 3 filles... Et pour votre information, elles sont entourées de petites amies qui proviennent de partout dans le monde. Comme quoi il est faisable de s'affirmer tout en restant ouvert.

      La publicité du Bloc n'est certes pas élégante j'en conviens... Mais nous vivons dans une société qui dort sur la «switch»... Et si c'est ce que ça prend pour ne pas se laisser endormir par les discours de penseurs professionnels et de fournisseurs de concept comme les vôtres, bien faisons ce qu'il faut faire... Let's push things forward...

    • Nicole D. Sévigny - Abonnée 22 septembre 2015 09 h 32

      Qui veut noyer son chien, m. Montmarquette, l'accuse de la rage.

      Votre chien noyé, passez à autre chose.
      Comme...

      Une visite guidée de la "belle province" sur ses "routes à trous" ça nous et vous changerait de votre hargne perpétuelle contre ceux qui ne pensent pas comme vous. Vous pourriez vous taper, en même temps, les panneaux autoroutiers qui nous préviennent de ces trous: "Zone Orange, redoublez de prudence." :-)

      L'ironie, le cynisme et l'humour...

    • Robert Parthenais - Inscrit 22 septembre 2015 11 h 03

      La stratégie de l’islam en Occident, est toujours la même M. Montmarquette... Elle est très simple pour ne pas dire simpliste... Elle se décline en 3 étapes: Provocation, médiatisation et (en accointance avec les droit-de-l'hommiste de tout poil) se termine par une tentative de refiler l'étiquette «fermeture au monde» au pays d'accueil.

      Profitant de la faiblesse des “démocraties” occidentales et du fantasme multiculturaliste, la stratégie musulmane est de chercher en permanence à pousser, une journée à la fois, ses pions et ses revendications coraniquement correctes.

      Que ces revendications soient acceptées ou refusées n’importe guère au
      final : à la suite de provocations aussi gratuites qu’insultantes pour
      les pays d’accueil, il ne reste plus qu'à ces pousseux de valeurs rétrogrades qu’à observer de loin les inévitables déchirements entre les occidentaux qui défendent leur culture et les beaux-penseurs médiatico-tolérants pour qui toute avancée des communautarismes ethniques et de l’immigration est vécu comme une victoire. On a le droit «d'interdire d'interdire» M. Montmarquette. C'est d'ailleurs une valeur que je tente de transmettre à mes 3 filles... Et pour votre information, elles sont entourées de petites amies qui proviennent de partout dans le monde. Comme quoi il est faisable de s'affirmer tout en restant ouvert.

      La publicité du Bloc n'est certes pas élégante j'en conviens... Mais nous vivons dans une société qui dort sur la «switch»... Et si c'est ça que ça prend pour ne pas se laisser endormir par les discours de penseurs professionnels et de fournisseurs de concept comme les vôtres, bien faisons ce qu'il faut faire... Let's push things forward...

    • Christian Montmarquette - Abonné 22 septembre 2015 13 h 00

      « Votre chien noyé, passez à autre chose.» - Nicole D. Sévigny

      Merci de votre advenant conseil.

      Mais je passerai à autre chose le jour ou les péquistes et le bloquistes retrouveront leurs esprits et cesseront eux-mêmes d'encenser et d'aduler leurs messies et leurs partis qui méritent amplement d'être critiqués. Parce qu'en ce qui me concerne, ces deux partis-là, sont copains comme cochons et mangent au même râtelier.

      - Cm

    • Christian Montmarquette - Abonné 22 septembre 2015 16 h 30



      «La stratégie de l’islam en Occident, est toujours la même M. Montmarquette... Elle est très simple pour ne pas dire simpliste... Elle se décline en 3 étapes: Provocation, médiatisation et (en accointance avec les droit-de-l'hommiste de tout poil) se termine par une tentative de refiler l'étiquette «fermeture au monde» au pays d'accueil. .»-Robert Parthenais

      - Et savez-vous quoi, M. Parthenais?

      En Occident, la stratégie politique est de plus en plus toujours la même : cibler les arabes, en faire les boucs-émissaires de tous les maux de la société, en faisant diversion des véritables enjeux politiques et économiques des élections.

      Autrefois, c'était les maudits communistes !

      Il n'y a pas si longtemps.. C'étaient les maudits BS !

      Et aujourd'hui, c'est les maudits arabes!

      Désolé, mais quand bien même on essaierait de me faire croire que la démocratie est en péril à cause de «2.5%» de la population canadienne dont la vaste majorité sont contre le port du niqab, ça ne prendra pas.

      Je trouve pas mal plus dangereux pour notre démocratie, ces manipulateurs politique qui font des élections sur le dos de l'immigration, alors que le Canada laisse fuir sans rien dire plus 170 milliards par année dans les paradis fiscaux.

      Merci de votre commentaire.

      Christian Montmarquette

      Référence :

      « 170 milliards $CAN dans les paradis fiscaux » - Le Devoir

      http://www.ledevoir.com/economie/actualites-econom

      .

    • Raymond Labelle - Abonné 22 septembre 2015 16 h 57

      La publicité ici en question oublie de mentionner que le Bloc n'est pas opposé en soi au pipeline.

      La position du Bloc est que c'est le Québec qui doit décider, que ça doit passer par le BAPE. Que pensez-vous que sera la position du gouvernement Couillard? Les groupes environnementaux se plaignent que la question de l'Énergie Est soit soumise à un BAPE à rabais.

      En pleine conférence de presse conjointe PKP/Duceppe, PKP a refusé de prendre position contre le pipeline. De plus, le gouvernement Marois avait entrouvert la porte.

      Aussi, le NPD n'est pas inconditionnellement pour le pipeline, il propose que ça soit soumis à des évaluations environnementales sérieuses.

      Sur ces différents aspects, la publicité dont on discute ici est franchement mensongère: elle laisse entendre que le Bloc est inconditionnellement contre le pipeline et que le NPD est inconditionnellement pour.

      Le Bloc joue sur l’ambigüité car le gouvernement du Québec n’a pas encore officiellement pris position - le Bloc en profite pour faire croire qu’il est contre le pipeline en soi et trompe sciemment la population à ce sujet - non seulement dans cette publicité, mais à plusieurs occasions.

    • Christian Montmarquette - Abonné 22 septembre 2015 20 h 19

      «La publicité ici en question oublie de mentionner que le Bloc n'est pas opposé en soi au pipeline. » - Raymond Labelle

      - Ouch!

      - Vous avez un véritable don pour mettre le doigt sur le bobo M. Labelle!

      - Et vous avez entièrement raison!

      Le Bloc (comme le PQ d'ailleurs) patinent allègrement dans le flou artistique sur cette ambiguité !

      Merci pour cette fort utile contribution.

      Christian Montmarquette

  • Marc Lacroix - Abonné 22 septembre 2015 07 h 39

    Le niqab, pas un enjeu ?

    Pour la dame qui a demandé à la Cour fédérale le droit de porter son niqab lors de la cérémonie lui accordant la citoyenneté canadienne, il y a de toute évidence un enjeu... sinon elle l'aurait été enlevé ce bout de tissus. "Le niqab est un symbole religieux", hum c'est discutable! En effet, des experts indiquent que le voile n'est pas une obligation en islam:

    "[...] Le fait même qu’il n’y ait pas de consensus parmi les musulmans sur cet habit, indique que ce point n’est pas une obligation musulmane. Cela est d’autant plus évident que TOUS LES MUSULMANS s’accordent à dire que les 5 prières quotidiennes (et plus généralement les 5 piliers de l’islam) sont obligatoires pour définir le musulman, même si beaucoup ne les pratiquent pas, tandis qu’ils ne s’accordent pas sur la question du voile." Tiré de http: //oumma.com/Reflexions-sur-le-voile-integral

    Note: oumma. com site sur l'actualité des musulmans et de l'Islam en France et dans le monde, politique, société, sciences.

    Que le niqab soit un symbole culturel, ça ce n'est pas contestable. Bien que l'article cité plus haut ne parle pas du niqab, mais du le voile intégral, les deux symbolisent un rejet des valeurs occidentales dont celle — d'égalité homme-femme —, qui est fondamentale ici.

    Que pour le NPD et le PLC, le niqab soit un sujet difficile, c'est clair! M. Mulcair, particulièrement, a besoin du Québec pour que son parti puisse remplacer celui de M. Harper, mais son approche multiculturelle dérange les Québécois; aussi bien prétendre que le niqab n'est pas un enjeu. Cette présentation du niqab comme — une futilité — lui évite de marcher sur des oeufs.

    En fait, le niqab est un enjeu majeur, puisqu'il a une influence directe sur l'impact que peut avoir la religion sur toutes les valeurs de notre société. La question que nous devons nous poser est la suivante:

    Accepte-t-on de remettre en question nos valeurs d'égalité des sexes, de rejet de l'homophobie... sous prétexte de religion? Hum...

  • Pierre M de Ruelle - Inscrit 22 septembre 2015 07 h 44

    debat inutile, redondant visant a nous manipuler!

    a part le fait qu"on doit pouvoir en toutes circonstances devoiler son identite lors de controles officiels, afin d"assurer la securite des gens, le port de voile, de masques de clowns, a la limite doit etre respecte. Ce n"est pas a l"etat de nous dicter nos preferences vestimentaires, autant pour ceux et celles qui veulent se promener en minijupe, en Burka , en skinhead, en gothique, en toute autres choses , tant et aussi longtemps que les adeptes de ces coutumes assez amusantes a mon humble avis, ne veuillent les imposer manu militari a autrui.
    Debat assez peu productif qui vise a detourner la masse des vrais enjeux
    Economie, paix, et niveau de vie, education...liberte voici peut etre d"enjeux a develloper.

    • Bernard Terreault - Abonné 22 septembre 2015 09 h 22

      Si le vêtement n'a pas de signification, pourquoi miltaires, policiers et pompiers doivent-ils porter l'uniforme? Pourquoi la queue de pie est-elle obligatoire si on est reçu par sa gracieuse majesté la Reine du Canada qui, elle, ne manque pas de se montrer en chapeau chaque fois plus remarquable à chacune de ses sorties? Pourquoi est-il obligatoire pour les chanteurs rock de porter les haillons les plus débraillés possibles et pour les membres des chambres de commerce le complet-cravate sobre? Et un chandail des Canadiens quand on va prendre une bière un soir de hockey? Pourquoi le look savamment négligé si on est un intello en sciences humaines mais le look le plus neutre et invisible possible si on est un nerd de sciences physiques? Pourquoi enfin voiler les femmes musulmanes mais pas les hommes? Après tout un bel homme au visage dévoilé qui montre quelques poils de poitrine dans son col déboutonné ne pourrait-il pas devenir un objet de concupiscence pour une bonne musulmane (ou pire, un musulman gai!)?

    • Jean Jacques Roy - Abonné 22 septembre 2015 11 h 19

      Oui, de la manipulation éhontée des conservateurs à laquelle participe à coeur joie l'ami Duceppe au Québec.
      En fait, quel est le fond de l'histoire? Une femme n'est pas d'accord avec une directive administrative du gouvernement Harper qui l'obligerait à se dévoiler pour affirmer son allégeance au Canada au cours d'une Cérémonie qui la déclarerait canadienne. Le pouvoir judiciaire donne raison à cette femme en raison des dispositions de la Charte des droits et liberté.
      Or, Harper a sauté sur cette occasion pour faire appel et,de nouveau, ouvrir une contreverse avec le pouvoir judiciaire!
      Et voilà qu'une turpitude administrative des conservateurs est en train de couvrir et justifier l'attitude de fermeture des frontières du Canada aux milliers de réfugié.es en provenance de la Syrie et l'Irak. Rappelons que ce sont deux pays où sévit la guerre civile et que le Canada est partie prenante de cette guerre. Notons que qu'en Syrie, l'armée canadienne appuie un dictateur sanguinaire qui na jamais hésité réprimer et tuer les manifestants civils, opposés à son régime.
      En agittant le Niqab, Harper, fait oublier ses turpitudes, met sur des voies de garages les débats centraux de la campagne et, en prime, offre une tribune en or à son allié Duceppe pour attiser le vieux discours identitaire et diaboliser de nouveau les voiles musulmans!
      Effectivement, quelle manipulation dégoûtante!

    • Pierre M de Ruelle - Inscrit 22 septembre 2015 21 h 28

      @ Mr Tetreault
      la paranoia mene nulle part...quand aux exemples il n"existe aucun rapport avec vos exemples et le discours politique de Mr Duceppe qui lui aussi semble aller nulle part, comme son parti qui ne sera jamais au pouvoir, mais plutot conforter un repli idenditaire.
      Le monde < les jeunes> , heureusement l"ont prouve aux dernieres elections provinciales.
      Heureusement autres temps autres moeurs.

  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 22 septembre 2015 09 h 57

    manu militari...?

    et pourtant, peut-être sans savoir ce que manu militari veut dire, des hommes l'imposent à leurs femme(e)...des femmes l'imposent à leurs filles...des religieux
    islamistes l'imposent ....Les fanatismes religieux sont les pires ennemis de l'égalité...
    et de ce fait de la liberté.

    Ce n'est pas d'un débat vestimentaire mais d'un débat de valeurs, de culture, de respect...de NOS coutumes (ne pas mélanger avec costumes) dont nous voulons dans Notre Québec.

    Et surtout, c'est à Un Citoyen bien informé de ses devoirs et de ses droits qu'il faudra poser La Question pour:
    "Un Manifeste pour un Québec de Liberté, d'Égalité et de Fraternité..."

    • Christian Montmarquette - Abonné 22 septembre 2015 16 h 51

      «Ce n'est pas d'un débat vestimentaire mais d'un débat de valeurs..» -Nicole D. Sévigny

      Ce n'est pas «un débat».

      C'est une diversion manipulatrice des véritables enjeux économiques et politiques qui affectent véritablement les citoyens; et ils embaquent!

      - CM