Mulcair promet 1,8 milliard pour les soins aux aînés

Thomas Mulcair a entamé une nouvelle semaine de campagne dans un champ de bataille électoral stratégique, dimanche, où il a annoncé que le Nouveau Parti démocratique (NPD) dépenserait 1,8 milliard de dollars sur quatre ans pour aider les provinces à améliorer les soins aux aînés.

Lors d’un événement de campagne à Vancouver, M. Mulcair a expliqué que ce financement permettrait d’améliorer les soins à domicile pour 41 000 personnes âgées, de créer 5000 places supplémentaires en centres de soins de longue durée et d’améliorer les services de soins palliatifs.

« Les lits d’hôpitaux et les urgences sont remplis de patients qui seraient mieux servis par des soins à domicile ou d’autres options », a-t-il souligné.

Le chef néodémocrate affirme qu’il travaillera étroitement avec les provinces pour élaborer un plan dans le respect de leurs compétences en matière de soins de santé et pour diriger les ressources dans les secteurs recensés par les gouvernements provinciaux.

« Le plan du NPD n’offre pas seulement aux aînés du confort et des soins à domicile, il diminue la pression sur les hôpitaux pour que ceux-ci puissent prodiguer des soins d’urgence aux patients qui en ont besoin », a fait valoir M. Mulcair.

Thomas Mulcair a indiqué qu’il donnerait plus de détails sur son programme en santé avant le débat de jeudi, à Calgary, qui portera sur l’économie.

Confrontation

 

Le chef néodémocrate s’en est pris à son homologue conservateur dans ce dossier, en laissant entendre que le gouvernement fédéral avait abandonné son rôle de leadership en santé.

Il a également profité de l’événement pour décocher une flèche à son adversaire libéral. « Contrairement à la promesse irresponsable de Justin Trudeau d’une série de déficits durant plusieurs années, le NPD équilibrera le budget et améliorera les soins aux aînés en demandant aux entreprises de payer leur juste part », a-t-il précisé.

Le Parti libéral a rapidement réagi à l’attaque. « En adoptant le budget de Stephen Harper et en se dépêchant à éliminer le déficit en seulement six mois, M. Mulcair ne pourra vraisemblablement pas distribuer de nouveaux fonds destinés aux soins de santé aux aînés », a fait remarquer Hedy Fry, la candidate libérale de la circonscription de Vancouver-Centre.

« Il devra rompre sa promesse et imposer des coupes », a-t-elle ajouté.

L’annonce du NPD sur les soins aux aînés a été saluée par l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, l’Association canadienne des personnes retraitées et l’Association médicale canadienne.

M. Mulcair participera à un autre événement à Vancouver lundi matin, alors qu’il tente de rallier les appuis en Colombie-Britannique.

En 2011, le NPD a remporté 12 sièges dans la province, soit 3 de plus qu’en 2008. Il espère en obtenir jusqu’à 24 sur 42 aux élections du 19 octobre.

À voir en vidéo