Harper doit être ouvert et honnête avec les Canadiens, dit Trudeau

Ottawa — Le chef libéral Justin Trudeau estime que le premier ministre Stephen Harper doit être ouvert et honnête avec les Canadiens au sujet de ce qu’il savait sur l’affaire Mike Duffy.

M. Trudeau a fait cette remarque au moment où il amorçait sa journée de campagne à Winnipeg, où il a promis de faciliter l’accès aux heures de travail flexibles pour les employés fédéraux.

Le procès Duffy a des répercussions dans la campagne fédérale. On a notamment appris, mardi, des révélations permettant de lier plus directement le chef de cabinet de M. Harper, Ray Novak, à une somme de 90 000 $ ayant été versée au sénateur Duffy pour rembourser certaines de ses dépenses contestées.

La cour a ainsi appris que M. Novak avait été mis au courant dès le départ des machinations ayant mené à la démission de M. Wright et au dépôt de certaines accusations contre Mike Duffy. Cette version des événements contredit carrément ce que la campagne conservatrice a raconté aux journalistes la semaine dernière, soit que Ray Novak ne savait rien des tractations concernant les dépenses litigieuses du sénateur de l’Île-du-Prince-Édouard.

Le NPD a demandé à la GRC de rouvrir une enquête sur cette affaire, mardi.

D'autres détails suivront.

À voir en vidéo