Une candidate libérale s’excuse pour ses propos offensants sur Twitter

Ala Buzraba a assuré que ces messages avaient été écrits par «une personne beaucoup plus jeune».
Photo: Parti libéral du Canada Ala Buzraba a assuré que ces messages avaient été écrits par «une personne beaucoup plus jeune».

Calgary — Une candidate libérale s’est confondue en excuses, mardi, pour avoir publié des messages offensants sur Twitter il y a quelques années. Ala Buzreba, qui défend les couleurs du Parti libéral du Canada dans la circonscription Calgary-Nosehill, a mis ses propos choquants sur le compte de la jeunesse.

La jeune femme de 21 ans s’est excusée après que certains des messages publiés il y a quatre ans eurent commencé à circuler sur Twitter, apparemment exhumés par des partisans conservateurs.
 
Mme Buzreba se présente contre la ministre d’État conservatrice Michelle Rempel. La candidate libérale a également affirmé avoir beaucoup appris au sujet des médias sociaux depuis la publication de ces messages corrosifs.

  

Dans l’un de ces messages, elle dit à un ardent défenseur d’Israël: «Ta mère aurait dû l’utiliser, ce cintre». Dans un autre, elle dit à un internaute qu’elle estime raciste «va te faire éclater la cervelle, résidu de sperme». Et dans un autre, elle rapporte qu’elle s’est fait couper les cheveux et qu’elle ressemble à «une fichue lesbienne».

 

« Une personne beaucoup plus jeune »

Ala Buzraba a assuré que ces messages avaient été écrits par «une personne beaucoup plus jeune».

«Je m’excuse sincèrement pour ces commentaires que j’ai faits il y a longtemps lorsque j’étais adolescente, mais je sais que ce n’est pas une excuse, a-t-elle affirmé sur Twitter, mardi. Ils ne reflètent pas qui je suis ou le profond respect que j’éprouve pour toutes les communautés de notre pays.»

Le chef libéral, Justin Trudeau, a déclaré qu’il était content que sa candidate se soit excusée. «Lorsque quelqu’un fait une erreur, il est important qu’il le reconnaisse et qu’il s’excuse, a commenté M. Trudeau durant un arrêt à Sault-Ste-Marie, en Ontario. Je pense qu’il est important de souligner qu’elle était adolescente et que nous faisons tous des erreurs, mais je suis heureux qu’elle se soit excusée sans réserve.»

À voir en vidéo