Un animateur de Global forcé de s’excuser

Le lecteur de nouvelles de Global News Peter Anthony Holder 
Photo: Facebook Le lecteur de nouvelles de Global News Peter Anthony Holder 

Un lecteur de nouvelles de la chaîne anglophone Global Montreal a été contraint de s’excuser, lundi, pour avoir tenu des propos vulgaires à l’endroit d’une candidate du Bloc québécois.

Peter Anthony Holder, de Global News, a partagé sur Twitter le commentaire d’un autre utilisateur au sujet de la candidate bloquiste Catherine Fournier, qui se présente dans Montarville. « Regardez la face de cette femme. Elle est prête à retirer sa culotte pour [Gilles Duceppe]. Le pouvoir = aphrodisiaque », a écrit l’homme, commentant un cliché montrant Mme Fournier, en arrière-plan du chef du Bloc, Gilles Duceppe, lors d’une annonce politique.

« J’ai pensé exactement la même chose quand j’ai regardé le point de presse », a par la suite « tweeté » le journaliste.

Mme Fournier s’est dite « très surprise par ce commentaire sexiste et choquant ».

« Au premier jour de la campagne, ça commence fort », a-t-elle indiqué en entrevue, se disant « visée en tant que jeune femme par ces propos ». « Mon collègue Mario Beaulieu était également là et personne n’a eu l’idée de faire ce commentaire envers un homme. »

Cette déclaration est typique du « sexisme ordinaire » qui prévaut encore dans la société, a-t-elle soutenu.

Après que la situation eut été dénoncée par plusieurs sur Twitter, Peter Anthony Holder a supprimé ces interventions et envoyé un bref message d’excuse à la candidate bloquiste, mais rien n’indique qu’il a été réprimandé par son employeur. Global News Montreal n’a pas rappelé Le Devoir, lundi.

2 commentaires
  • Serge Bouchard - Abonné 3 août 2015 21 h 37

    Une seule chose à dire:

    Pauvre type.

  • Cyr Guillaume - Inscrit 4 août 2015 00 h 21

    Dégueulasse

    Tout simplement immonde, on fait maintenant du québec bashing sous prétexte de basse critique politique vulgaire. Mais bien-sur, tout cela passera encore une fois inappercue, avec l'appuie de l'employeur, par contre si ça avait été un anglo qui ce serait fait critiquer par un franco, alors la, oh calomnie de la suprême bêtise!

    Ah ce cher canada, deux poids, deux mesures! Vive l'Indépendance au plus vite! Mais merci M.Holder, vous et votre ami prouvez que les indépendantistes Québécois ont encore une fois raison de vouloir réaliser l'Indépendance de notre Nation au plus vite!