Des fonds pour les services Internet au Nunavik

Pierre Arcand
Photo: Jacques Nadeau Le devoir Pierre Arcand

Québec — Ottawa et Québec allongent 26,5 millions de dollars pour améliorer le service Internet au Nunavik.

Le ministre québécois responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, en a fait l’annonce jeudi à Québec en compagnie du ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel.

L’investissement vise à maintenir un service Internet par satellite dans les communautés et commerces du Nunavik en attendant l’arrivée de la fibre optique sur le territoire.

Le projet de 35,5 millions de dollars est financé à hauteur de 15 millions de dollars par Ottawa, 11,5 millions de dollars par Québec et 9 millions de dollars par l’Administration régionale Kativik.

Essentiellement, les sommes injectées serviront au renouvellement du contrat de lien satellite pour une période de cinq ans. Les fonds permettront aussi le remplacement du réseau de distribution local sans fil et assureront l’implantation d’un réseau local de fibre optique dans les quatre communautés inuites les plus grandes, soit Kuujjuaq, Puvirnituq, Inukjuak et Salluit.

À quelques jours du déclenchement attendu des élections fédérales, le ministre Lebel a aussi profité de l’occasion pour annoncer que le Québec aura droit à 146,7 millions de dollars de l’enveloppe de 305 millions de dollars provenant du programme « Un Canada branché », mis sur pied en 2014.

Avec ces fonds, plus de 65 000 foyers québécois, situés en région, pourront ainsi obtenir des services Internet haute vitesse.