Les 260 ans de la déportation des Acadiens soulignés

Dieppe — Des activités ont été organisées mardi dans les provinces de l’Atlantique afin de commémorer le 260e anniversaire du Grand Dérangement. La Société nationale de l’Acadie (SNA) a souligné à cette occasion la décision prise par les Anglais de déporter les Acadiens en 1755. Un rassemblement a eu lieu en matinée à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, où un pèlerinage a été entrepris à destination de Grand-Pré, en Nouvelle-Écosse. En commémoration du Grand Dérangement, la SNA a aussi invité les paroisses acadiennes à faire résonner les cloches de toutes les églises à 17 h 55. Le président de la Société nationale de l’Acadie, René Cormier, estime que, par cette journée commémorative du Grand Dérangement, l’Acadie accomplit son devoir de mémoire en rendant hommage aux victimes de la déportation.

2 commentaires
  • Marc Bouchard-Marquis - Inscrit 29 juillet 2015 07 h 48

    Euphémisme...

    Avons-nous peur des mots...il s'agit d'un génocide et non d'un simple "grand dérangement"

    • Pierre Lefebvre - Inscrit 30 juillet 2015 06 h 30

      Ce sont eux qui ont choisit ce nom de «grand dérangement», respectons leur choix.

      PL