Brian Gallant est inquiet

Fredericton — Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, est préoccupé par la qualité des renseignements tirés de l’Enquête nationale auprès des ménages à participation volontaire, après que le gouvernement fédéral eut décidé d’annuler le questionnaire de recensement détaillé obligatoire.

M. Gallant a observé que le questionnaire détaillé permettait de prendre des décisions fondées sur des données probantes. À son avis, le questionnaire à participation volontaire a eu un impact négatif sur l’économie et les services au Nouveau-Brunswick, car il ne représente pas adéquatement toutes les tranches de la population.

Le sujet a été abordé la semaine dernière lors des réunions du Conseil de la fédération à Terre-Neuve–et–Labrador. Les premiers ministres des provinces et des territoires ont affirmé que les renseignements insuffisants nuisaient en matière de rendement économique, de lutte contre la pauvreté, d’abolition des obstacles aux handicapés et de besoins en services, tels l’aide au logement et l’inscription scolaire.

Brian Gallant enjoint au gouvernement du Canada de travailler avec les provinces et les territoires pour que les gouvernements aient accès aux données fiables, exactes et complètes dont ils ont besoin.

À voir en vidéo