Jus de pomme, cartons et politique

Le député de Rosemont–La Petite-Patrie se promenait à triporteur avant d’être stoppé par la pluie.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le député de Rosemont–La Petite-Patrie se promenait à triporteur avant d’être stoppé par la pluie.

Après avoir bu la tasse mercredi à l’occasion d’une journée du déménagement particulièrement pluvieuse, les résidants de la circonscription fédérale Rosemont–La Petite-Patrie ont pu se désaltérer une fois de plus mercredi, gracieuseté de leur député Alexandre Boulerice.

Depuis trois ans, l’élu néodémocrate a l’habitude de souhaiter la bienvenue — ou de dire au revoir — à ses concitoyens le 1er juillet en offrant aux déménageurs un verre de jus de pomme du Québec. Une façon inusitée d’offrir un peu d’encouragement aux centaines de foyers du secteur forcés de déménager sous un soleil de plomb comme l’an dernier, ou encore sous la pluie torrentielle, cette année.

Été électoral

 

« Parfois, ce sont des gens qui nous ont signalé qu’ils déménageaient parce qu’ils sont curieux de faire la connaissance de leurs députés, sinon c’est au hasard, quand on voit des camions de déménagement ou des gens qui déménagent », a indiqué M. Boulerice, alors qu’il déambulait dans les rues du quartier, au volant d’un triporteur, muni d’un imperméable et avec quelques parapluies à portée de main.

« C’est une façon de dire bienvenue aux nouveaux résidants », dit celui qui n’hésite pas à donner un coup de main pour monter quelques boîtes à l’étage.

À l’approche des élections fédérales d’octobre prochain, le verre de jus de pomme du député est également une façon de mieux se faire connaître, et de partager les prises de positions du Nouveau Parti démocratique.

Tradition néodémocrate

 

Il s’agissait cette année de la troisième édition de l’activité du député, élu pour la première fois en 2011 à la Chambre des communes. La pluie a toutefois coupé court à la balade à vélo, M. Boulerice ayant battu en retraite en milieu d’après-midi en raison des averses.

L’idée viendrait toutefois de la députée néodémocrate de la circonscription voisine de Laurier–Sainte-Marie, Hélène Laverdière, qui organise une activité semblable tous les ans depuis qu’elle a battu Gilles Duceppe, en 2011.

À voir en vidéo