En bref: Le fédéral veut économiser au moins un milliard

Ottawa — Les ministères fédéraux devraient se serrer la ceinture, et ce, sans plus tarder, alors que les ministres du cabinet de Paul Martin tenteront de parvenir à des économies d'au moins un milliard, au cours des prochaines semaines, affirme le nouveau président du Conseil du trésor, Reg Alcock.

Les efforts de l'an dernier visant à réaffecter ce montant de dépenses fédérales se sont avérés vains, en partie parce que les compressions sont survenues trop tard au cours de l'année budgétaire, a affirmé M. Alcock lors d'un entretien, hier. Le président du Conseil du trésor entend économiser un milliard et consacrer cette somme à des secteurs jugés prioritaires par Ottawa, dans le cadre du prochain budget fédéral, qui sera vraisemblablement déposé dans moins de deux mois. Le comité de révision des dépenses du cabinet tente actuellement de déterminer de quelle façon il pourrait réaffecter rapidement un millard. Il étudie également la question du fonctionnement du gouvernement afin de procéder à une refonte à long terme de celui-ci. Lors de l'annonce du dernier budget, en février 2003, le ministre des Finances d'alors, John Manley, avait aussi fait l'annonce d'une réaffectation des ressources, mais les détails de l'exercice étaient demeurés vagues et ses résultats n'ont jamais été précisés.