McDonald’s mettra en oeuvre un nouveau plan de redressement

Les ventes, les revenus et les profits de McDonald’s sont en recul.
Photo: Spencer Platt Agence France-Presse Les ventes, les revenus et les profits de McDonald’s sont en recul.

Oak Brook — McDonald’s a l’intention de dévoiler le mois prochain un plan qui l’aidera à renverser le déclin de ses ventes partout dans le monde.

Selon le chef de la direction, Steve Easterbrook, qui a pris les rênes du géant de la restauration rapide le mois dernier, la société partagera les premiers détails de son plan le 4 mai. Il a noté que l’équipe de direction de l’entreprise était « profondément dédiée à l’idée d’agir plus rapidement » pour s’ajuster aux changements que connaît l’industrie.

Pour le premier trimestre de l’année, la plus grande chaîne mondiale de hamburgers a vu ses ventes globales retraiter de 2,3 % dans ses restaurants ouverts depuis au moins un an, et ses résultats pour le mois d’avril semblent annoncer un autre déclin. La chute comprenait une diminution de 2,6 % ventes aux États-Unis, où la clientèle préfère de plus en plus fréquenter des endroits où la nourriture est considérée meilleure pour la santé.

Déjà cette année, McDonald’s a annoncé un certain nombre de changements aux États-Unis, incluant une recette simplifiée de poulet grillé et une réduction de l’usage d’antibiotiques dans l’élevage de poulets. Alors que certains manifestants réclament un salaire horaire de 15 $US pour les employés de l’industrie de la restauration rapide, McDonald’s a aussi annoncé plus tôt en avril qu’elle augmenterait les salaires et offrirait des vacances aux travailleurs de ses restaurants d’entreprises.

Mais McDonald’s connaît aussi des difficultés dans d’autres régions du monde. Au premier trimestre, la division regroupant l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique a affiché une baisse de 8,3 % des ventes dans ses établissements ouverts depuis au moins un an en raison de la faiblesse en Chine et des problèmes de perception des consommateurs au Japon. Les ventes des restaurants ouverts depuis au moins un an ont glissé de 0,6 % en Europe en raison de faiblesses en France et en Russie.

Pour le trimestre clos le 31 mars, McDonald’s a affiché un bénéfice de 811,5 millions, soit 84 ¢US par action. Celui-ci se compare à un profit de 1,2 milliard, ou 1,21 $US par action, pour la même période l’an dernier. Les résultats ont été plombés par des charges d’environ 17 ¢US par action. La vigueur du dollar américain a aussi nui aux résultats à hauteur de 9 ¢US par action. En excluant ces résultats, le bénéfice par action s’établit à 1,10 $US.

Les revenus de l’entreprise d’Oak Brook, en Illinois, ont reculé à 5,96 milliards, comparativement à 6,7 milliards $US un an plus tôt.