Un homme arrêté pour avoir menacé de faire exploser le Parlement

L'homme aurait téléphoné à la Bibliothèque du Parlement en disant vouloir faire exploser les édifices du Parlement dans le cadre d’une «révolution».
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne L'homme aurait téléphoné à la Bibliothèque du Parlement en disant vouloir faire exploser les édifices du Parlement dans le cadre d’une «révolution».

Chatham — La police de Chatham-Kent affirme avoir arrêté un homme soupçonné d’avoir menacé de faire exploser les édifices du Parlement à Ottawa, où un jeune radicalisé avait été tué en octobre après avoir abattu un militaire.

Les autorités locales ont été contactées vendredi par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) concernant une menace présumée proférée par un homme de cette municipalité du sud-ouest de l’Ontario.

Selon la GRC, celui-ci aurait téléphoné à la Bibliothèque du Parlement en disant vouloir faire exploser les édifices du Parlement dans le cadre d’une «révolution» contre la colline parlementaire.

C’est à la demande de la police fédérale que les agents de Chatham-Kent ont interpellé vendredi David Osterbook, âgé de 49 ans.


Incarcéré, il doit être déféré devant le juge lundi où il répondra aux chefs d’inculpation d’activité terroriste, menaces et faux, selon la police. L’enquête se poursuit.

À voir en vidéo