John Baird quittera son siège aux Communes dès lundi

Ottawa — John Baird a indiqué qu’il abandonnerait son siège de député dès lundi. L’ancien ministre fédéral des Affaires étrangères a surpris les observateurs politiques le mois dernier en annonçant qu’il se retirait du cabinet et qu’il quittait la vie politique. Le départ de M. Baird de la Chambre des communes met fin à une carrière politique ayant débuté dans l’aile jeunesse des progressistes-conservateurs. L’homme de 45 ans avait été élu pour la première fois à l’Assemblée législative de l’Ontario en 1995, et avait occupé diverses fonctions dans le gouvernement conservateur provincial de Mike Harris avant de faire le saut au fédéral en 2006. Il est devenu l’un des ministres les plus importants du premier ministre Stephen Harper, ayant oeuvré notamment à l’Environnement et aux Transports, de même qu’à titre de leader du gouvernement avant de devenir ministre des Affaires étrangères en 2011. Il a annoncé son départ définitif mercredi sur Twitter. « Après 20 belles années à représenter ma communauté, je démissionnerai comme député le 16 mars. Ce fut un honneur de vous servir », a exprimé celui qui siégeait dans Ottawa-Ouest– Nepean. Lors de son arrivée aux Communes, il était perçu comme un politicien féroce et partisan, toujours prêt à s’en prendre à l’opposition, mais il a semblé tempérer ses ardeurs au fil du temps. Le député néodémocrate Paul Dewar avait souligné son travail. « Aussi passionné qu’il puisse être, aussi partisan qu’il puisse être, et il l’est, il s’agit aussi de quelqu’un qui tend la main. »