Des intellectuels à la défense des organismes taxés de partisanerie

Plus de 400 intellectuels demandent que l’Agence du revenu du Canada mette fin à son audit d’un groupe de réflexion, affirmant que le gouvernement conservateur tente d’intimider, de museler et de réduire au silence ses détracteurs.

Dans une lettre ouverte, le groupe défend le Centre canadien de politiques alternatives, un groupe de réflexion de gauche ciblé par un audit sur ses activités politiques. L’agence estime qu’il est partial et partisan. Selon la missive, le centre mène ses recherches de façon « juste et objective », et ses critiques fréquentes des politiques gouvernementales n’en font pas une organisation partisane.

Contre le travail intellectuel

Le groupe réclame un moratoire sur tous les audits concernant les activités politiques des groupes de réflexion jusqu’à ce que l’agence fédérale adopte un processus de sélection neutre et juste.

Le Centre canadien de politiques alternatives fait partie d’un groupe de 52 organismes caritatifs ciblés dans le cadre d’un programme de 13,4 millions de dollars lancé en 2012 afin de déterminer si un ou plusieurs d’entre eux violaient une loi qui limite leurs dépenses pour des activités politiques à 10 % de leurs ressources. « L’Agence du revenu du Canada a la responsabilité, pour les contribuables, de protéger l’intégrité du secteur caritatif pour s’assurer que les organismes se conforment aux règles », a expliqué Carter Mann, porte-parole de la ministre du Revenu, par courriel.

La première vague d’audits concernait des groupes environnementaux ayant critiqué la politique conservatrice en matière d’énergie et d’oléoducs, mais le champ d’action du programme a par la suite été élargi pour inclure les organismes de lutte contre la pauvreté, les groupes d’aide internationale et les organismes de défense des droits de la personne qui sont eux aussi souvent critiques du gouvernement Harper.

Ce nouveau programme de vérifications a provoqué ce qui a été qualifié d’« émasculation du militantisme », alors que certains groupes pratiquent l’autocensure pour éviter de se mettre les vérificateurs à dos. La ministre du Revenu, Kerry-Lynne Findlay, a soutenu que ces vérifications sont effectuées de façon indépendante, et des responsables de l’agence martèlent que leurs décisions sont neutres, non partisanes et objectives.

« Plutôt que de tenter de museler et d’empêcher la recherche utile et légitime, il est désormais temps que vous fassiez plus efficacement la promotion du bien public sous la force d’une recherche scientifique solide », somment de leur côté les signataires de la lettre.

5 commentaires
  • Nicole Bernier - Inscrite 15 septembre 2014 07 h 54

    C'est exactement les tactiques du gouvernement israélien face aux non-juifs... je vous le dis Harper a adopté les mêmes stratégies politiques que celles promues par le gouvernement israélien actuel

    • Damien Tremblay - Inscrit 15 septembre 2014 11 h 09

      Eh oui! Harper frappe là où ça fait mal : le porte-monnaie des organismes.

  • Nicole Bernier - Inscrite 15 septembre 2014 08 h 34

    C'est vrai que les critères d'évaluation du respect des lois peut être neutre, mais la sélections des organismes qui sont poursuivis et le niveau d'approfondissement accordé pour vérifier la qualité des rapports lui peut être tout à fait injuste...


    Pour avoir travailler dans des organismes toujours en survie et pour avoir déjà vécu une audit gouvernemental, je sais très bien que la différence de traitement se fait sur le terrain et sur la motivation des inspecteurs à trouver la faille... Sachant le nombre d'organismes n'ayant pas les ressources pour tenir une comptabilité serrée et en accord avec toutes les lois et règlements, il est très facile d'utiliser des lois justes pour faire des chasses aux sorcières...

  • Claude Lachance - Inscrite 15 septembre 2014 09 h 39

    Qui?

    Qui sont ces signataires?

  • Sylvain Rivest - Abonné 15 septembre 2014 11 h 00

    Tout le monde a tort sauf lui!

    Et il se demande comment ce peut-il que des gens se braquent contre lui?

    Il est dans le champ sur toute la ligne!!!!