Une nouvelle appellation à 500 000 $ pour le Musée canadien de l’histoire

Le musée a alloué 503 076 $ à divers contrats, dont l'un d'entre eux à une compagnie de design pour se doter d’une nouvelle identité visuelle.
Photo: Wikimedia / Taxiarchos228 / CC Le musée a alloué 503 076 $ à divers contrats, dont l'un d'entre eux à une compagnie de design pour se doter d’une nouvelle identité visuelle.

On ne change pas le nom d’un musée avec un simple coup de pinceau aux affiches et murs de l’établissement. La facture pour rebaptiser le Musée canadien des civilisations en Musée canadien de l’histoire risque de s’élever à plus de 500 000 $.

 

La décision du gouvernement conservateur de changer le nom — et le mandat — du Musée des civilisations de Gatineau — le plus visité dans la région de la capitale fédérale — a nécessité la création d’un nouveau logo et donc le remplacement de tout ce qui arborait l’ancien ; souvenirs, affiches sur les murs et les portes de l’édifice, papier à en-tête officiel, etc. Le musée a embauché une compagnie de design pour se doter d’une nouvelle identité visuelle, une compagnie de marketing pour tester le futur logo auprès de cinq groupes témoins de citoyens et une autre firme ayant pour mandat de sensibiliser les Canadiens quant au rôle du musée de faire connaître l’histoire du pays. Des contrats pour lesquels le nouveau Musée canadien de l’histoire a alloué 503 076 $, selon des documents obtenus par le réseau télévisé Global.

 

Cette somme sera pigée à même le budget de fonctionnement du musée, a indiqué le bureau de la ministre du Patrimoine canadien, Shelly Glover. « Le musée est un organisme indépendant du gouvernement et prend ses propres décisions quant à la façon dont il dépense son budget dans des domaines comme le branding, le marketing et la promotion », a expliqué un porte-parole, Mike Storeshaw.

 

Le prédécesseur de Mme Glover, James Moore, avait annoncé le changement de nom du musée en 2012. Une enveloppe de 25 millions de dollars y avait été consacrée et M. Moore avait promis que sa décision n’aurait pas d’incidence négative sur le financement d’autres secteurs d’activité de son ministère.

 

« Ce gouvernement n’a pas réduit les budgets de ses musées nationaux, a souligné M. Storeshaw. Le Musée canadien de l’histoire soulignera les accomplissements nationaux qui ont bâti notre pays. »

 

L’opposition néodémocrate ne met pas en doute les frais associés au changement de nom imposé au musée par Ottawa. « Ça se peut que ça coûte 500 000 $. Je ne dis pas qu’on s’est fait avoir au niveau graphique. » Mais le député Pierre Nantel reproche qu’Ottawa ait légiféré un changement d’identité pour le musée à la « sauce tory » alors que tous se serrent la ceinture. « Depuis le début, ce n’est pas justifiable dans la mesure où tout le milieu muséal au Canada vit des périodes de vaches maigres. […] Donc, on peut-tu se passer d’une conversion qui était optionnelle ? »

 

Le Musée des civilisations avait aussi fait les manchettes à l’automne 2013 après qu’il eut accepté une commandite d’un million de dollars sur cinq ans de la part de l’Association canadienne des producteurs pétroliers pour financer ses prochaines expositions. « C’est beaucoup pour le musée », avait avoué le président-directeur général Mark O’Neil.

7 commentaires
  • Josette Allard - Inscrite 3 juillet 2014 06 h 11

    Question d'idéologie

    Quelle connerie. À l'heure où ce gouvernement n'a de cesse de couper dans tous les budgets il dépense un demi million pour absolument rien. Combien d'entre nous avons visité le Musée des Civilisations et en sont ressortis ravis.

    • Sol Wandelmaier - Inscrite 6 juillet 2014 07 h 07

      Tout à fait d'accord..Cependant, Radio-Canada a dépensé $700 000 pour ajouter le mot ICI devant toutes leurs annonces et logo...Une autre stupidité avec les deniers publiques...

  • Brian Carey - Abonné 3 juillet 2014 06 h 31

    Triste manipulation conservatrice!

    J'ai souvent déploré la qualité des expositions du Musée canadien des civilisations et son recours à des facsimilés et à l'approche mercantile. Ce grand musée aurait pu avoir autant d'originalité et de rigueur que le Musée Pointe-à-Callières de Montréal dont la vision et le leadership de la directrice générale, Francine Leliève, font rarement dans les compromis et les compromissions, tout en étant aussi accessible et populaire. L'intervention aussi directe du gouvernement dans les affaires de cet "organisme indépendant et (qui) prend ses propres décisions..." est déplorable. Sans doute qu'une part des 30milliions$ consacrés à l'histoire militaire canadienne s'y retrouve.

  • André Martin - Inscrit 3 juillet 2014 11 h 21

    « Pound foolish, Penny wise».

    Pourquoi ne pas en avoir fait l’objet d’une concours chez les finissants des écoles en design du pays?

    Trop créatif sans doute — et pas assez cher — pour nos conservateurs de l’ouest, par ailleurs amateurs de toutes coupures culturelles possibles.

    • André Martin - Inscrit 3 juillet 2014 21 h 15

      ... et, pourquoi pas ne pas faire deux coups d'une pierre, créer un buzz autour du musée ET de l'évènement architectural, en invitant la population à s'exprimer sur les projets?

      Je suis sidéré à chaque fois, lorsque je vois les conservateurs se mêler de culture, de voir à quel point ils sont ignares, incultes et à court d’idées!

  • Charles Lebrun - Abonné 3 juillet 2014 14 h 33

    Je viens de visiter le site Internet

    Je viens de visiter le site Internet du Musée... rien à voir avec ce que j'ai visité il y a 8 ans! La Neige, Le Jour-J, Le naufrage de l'Empress of Ireland (une catastrophe d'un navire privé dans le Saint-Laurent)... Dans 50 ans, on y soulignera la catastrophe de Lac-Mégantic (et j'espère que l'on soulignera la négligence du Transport Canada!)... Et on peut y admirer une exposition permanente sur les timbres du Canada... Vite vite... j'y cours... Autrement dit, tout ce qu'il y a un drapeau du Canada, l'Union Jack, la face de la Reine ou d'un Roi d'Angleterre, un castor... c'est OK! Ce n'est pas ma définition d'un Musée... C'est ma définition du "Nation Bulding"! J'imagine qu'on nous donne un petit drapeau et une épinglette de Canada en sortant!

  • Pierre-R. Desrosiers - Inscrit 3 juillet 2014 17 h 28

    Un changement nécessaire

    Il était en effet incongru, sinon oxymoronesque, d'associer le mot «civilisation» à un musée du gouvernement Harper. Le mot «histoire» lui convient mieux, sachant que l'histoire est, par définition, ce qui appartient au passé.

    Desrosiers
    Val David