Sursis pour une famille rom menacée d’expulsion

Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

Ce devait être une manifestation de la dernière chance pour Renata et Tibor Buzas et leurs trois enfants, qu’Ottawa menaçait d’expulser ce jeudi même. Le rassemblement convoqué devant les bureaux montréalais de Citoyenneté et Immigration Canada mercredi midi a plutôt pris des allures de célébration, la Cour fédérale ayant accepté de se pencher sur la demande d’arrêt d’expulsion formulée par les avocats des Buzas. Après avoir fui la Hongrie où ils affirment avoir été persécutés en raison de leurs origines, les Buzas avaient vu leur demande d’asile rejetée par le gouvernement fédéral. Ils tentent depuis de devenir résidents permanents. L’intervention du tribunal signifie qu’ils pourront rester au pays jusqu’à ce que la Cour rende son verdict, a résumé leur avocat, Me Éric Taillefer.