Beaulieu lance sa campagne en promettant de ne rien diluer

Mario Beaulieu
Photo: Pedro Ruiz - Archives Le Devoir Mario Beaulieu
Mario Beaulieu, un militant de longue date de la défense du français et de la souveraineté du Québec, a officiellement lancé sa campagne pour la course à la direction du Bloc québécois, mercredi à Montréal, appuyé par le président du Forum jeunesse du Bloc, Xavier Barsalou-Duval, et de l’écrivain Yves Beauchemin.

M. Beaulieu, qui vient de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, mise sur le message indépendantiste à fond de train. Selon lui, la défaite du Parti québécois au scrutin du 7 avril vient justement du fait qu’il a trop dilué le message indépendantiste au profit de celui du bon gouvernement. Il se propose donc de faire la promotion de la souveraineté avant, pendant et après la campagne.

Il pense pouvoir ranimer la flamme souverainiste en parcourant le Québec, en rencontrant des jeunes dans les cégeps et les universités et en tenant des assemblées de cuisine.

M. Beaulieu estime qu’il faut vendre l’option souverainiste en convainquant les gens qu’il s’agit d’une façon d’être propriétaire de son chez soi et de prendre ses décisions soi-même.

Pour démontrer leur sérieux, les candidats doivent amasser 15 000 $ et recueillir 1000 signatures de membres actifs du Bloc québécois dans 25 circonscriptions.

Le député bloquiste André Bellavance a également manifesté son intérêt pour la direction du parti souverainiste fédéral.

Par Lia Lévesque
9 commentaires
  • Richard Lapierre - Inscrit 30 avril 2014 14 h 16

    Pathétique

    Ca se passe de commentaire tellement c'est pathétique.

  • Denis Poussart - Inscrit 30 avril 2014 14 h 43

    Vendre l’option souverainiste...

    "M. Beaulieu estime qu’il faut vendre l’option souverainiste..."

    Pour l'acheter, placez-la dans le panier, sortez votre carte de crédit et passez à la caisse!

    Mais où est donc le formulaire de garantie?

    L'élévation du discours est éblouissante.

  • Michel Savard - Inscrit 30 avril 2014 16 h 28

    Quand on ne veut rien entendre ni rien voir !

    Le 7 avril dernier, la population du Québec a envoyé un message clair et net disant qu'elle ne veut rien savoir de l'indépendance !

    Il faut croire qu'il y en a encore qui n'ont rien compris et qui pensent que c'est parce que le peuple est un peu ignare et qu'il n'a pas compris que son salut et la Vérité absolue est dans l'indépendance !

    Oui, vraiment pathétique de voir ces gens, tels Mario Beaulieu, croire qu'eux seuls possèdent La Vérité et font fi de l'opinion majoritaire du peuple Québécois !

    Allez, M. Beaulieu, jouez les Don Quichotte !

  • François Dandurand - Inscrit 30 avril 2014 16 h 55

    Pathétique agonie

    Il n'y a rien à dire de plus. Ainsi disparaissent les dinosaures.

  • André Lacombe-Gosselin - Abonné 30 avril 2014 18 h 48

    Une facture de loyer...

    Don Quichotte ou Prince Vaillant? Qui au Québec, ayant toutes ses facultés mentales et ne souffrant pas d'Alzeimer historique, continuerait de payer un loyer dont le bail (Constitution de 1982) n'a jamais été signé ??? Et voici Couillard qui voudrait nous obliger à le signer alors que cette même Constitution est illégale et illégitime. Lisez: "La Bataille de Londres" de Frédérick Bastien, pour en avoir le coeur net et réveiller votre gros bon sens... s'il vous en reste encore ???
    André Lacombe-Gosselin, un retraité proactif
    qui préfère mourir debout que de passer le reste de sa vie à genoux!