Olivia Chow à l’assaut de la mairie

Olivia Chow
Photo: La Presse canadienne (photo) Olivia Chow

La veuve de Jack Layton, Olivia Chow, a confirmé les rumeurs persistantes des derniers mois en démissionnant de son poste de députée fédérale, mercredi, pour lancer aujourd’hui sa campagne à la mairie de Toronto.

 

Mme Chow, qui était députée de la circonscription de Trinity-Spadina au centre-ville de Toronto depuis 2006, a envoyé sa lettre de démission à la Chambre des communes mercredi matin, avant de s’inscrire officiellement comme candidate à la mairie de la Ville reine en fin de journée. Ce jeudi midi, elle annoncera officiellement qu’elle tentera de remplacer Rob Ford cet automne, a confirmé son équipe au Devoir.

 

Équipe chevronnée

 

Mme Chow fera le saut en politique municipale entourée de proches collaborateurs de son mari, feu Jack Layton. Jamey Heath, directeur des communications de l’ancien chef néodémocrate, occupera les mêmes fonctions au sein de l’entourage de Mme Chow, tandis que l’ancienne assistante de M. Layton, Eiman Zarrug, sera son attachée de presse. Si d’autres néodémocrates risquent fort de s’impliquer dans sa campagne, celle-ci sera en outre dirigée par un stratège conservateur d’expérience, John Laschinger, tandis que les questions stratégiques seront gérées par un libéral bien connu, Warren Kinsella, selon La Presse canadienne.

 

Il s’agit d’un retour aux sources pour Mme Chow, qui a été conseillère municipale à Toronto dans les années 1990 et 2000.

 

La politicienne de gauche se lance ainsi dans la course contre le désormais célèbre maire de la ville, Rob Ford, et l’ex-chef conservateur au provincial John Tory, entre autres. Mme Chow profiterait du même appui que Rob Ford ; en effet, tous deux étaient à égalité à la tête d’un sondage mené fin février auprès des Torontois.

 

Au fil des déboires du maire Ford ces derniers mois, Mme Chow s’est bien gardée de critiquer ouvertement son futur rival. Lors d’un point de presse sur un autre sujet fin janvier, elle avait cependant affirmé qu’elle aime la ville de Toronto et qu’elle « ne [veut] pas que Rob Ford serve d’exemple à [ses] petits-enfants. Et je crois que plusieurs parents sont du même avis ».

 

La Chambre des communes compte maintenant trois sièges vacants. Outre celui de la circonscription de Mme Chow, les sièges des circonscriptions de McLeod et de Fort McMurray, en Alberta, devront également être pourvus.

À voir en vidéo