Dimitri Soudas est de retour dans le giron conservateur

Dimitri Soudas
Photo: La Presse canadienne (photo) Adrian Wyld Dimitri Soudas
L’ancien directeur des communications et porte-parole principal du premier ministre Stephen Harper, Dimitri Soudas, revient au sein du Parti conservateur du Canada (PCC) comme directeur général.

M. Soudas a décliné la demande d’entrevue de La Presse canadienne à ce sujet samedi matin. Il a tout de même confirmé la nouvelle. Il a justifié sa décision en expliquant que, désormais, il s’abstiendrait de répondre aux questions des médias, car ce n’était plus son rôle.

Il s’est borné à dire qu’il « avait l’habitude d’agir rapidement » et qu’il serait donc de retour dès lundi matin.

Dimitris Soudas avait quitté le bureau de Stephen Harper en 2011 pour se joindre au Comité olympique canadien à titre de directeur des communications. Il a démissionné jeudi, à deux mois des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, en Russie.

Passage controversé

Le premier passage de M. Soudas dans l’entourage du premier ministre avait été controversé. Il avait notamment été soupçonné d’ingérence dans le processus de nomination du dirigeant du Port de Montréal.

Il avait aussi nié avoir cherché à influencer des décisions du ministère des Travaux publics en faveur d’un allié conservateur. La commissaire à l’éthique, Mary Dawson, lui avait donné raison.
8 commentaires
  • Robert Dufresne - Inscrit 7 décembre 2013 09 h 38

    Urgence !

    Quand le chef est en péril on rappelle les mercenaires pour le remettre sur les rails...

  • Josette Allard - Inscrite 7 décembre 2013 10 h 20

    Attitude

    Vous souvenez-vous comment il traitait les journalistes et les environnementalistes? On lui a demandé d'aller se faire oublier quelques années pour mieux le ramener plus tard. Si la devise du Québec est "Je me souviens", j'espère que vous saurez faire fonctionner votre mémoire, chers concitoyens.

  • Raymond Langlois - Abonné 7 décembre 2013 11 h 45

    Harper va rester

    Il ne le ferait pas revenir autrement.

  • Johanne Bouthillier - Inscrite 7 décembre 2013 13 h 47

    Dimitri Soudas

    Ce personnage a décidément le bras long. En vertu de quoi?

  • Kevin White - Inscrit 7 décembre 2013 14 h 27

    Le « timing » conservateur

    Toujours bien calculés les annonces controversées de ce gouvernement. Aucun rapport (ou aucun commentaires), dira Harper, en route pour dire salut à Mandela.