Mairie de Toronto - Des élus conservateurs indulgents envers Ford

L’année dernière, Rob Ford a fumé du crack. Il est aussi allé à la pêche avec Stephen Harper au chalet du lac Harrington, réservé au premier ministre du Canada. Et mardi à Ottawa, il ne s’est pas trouvé un seul ministre conservateur pour dénoncer le comportement criminel du maire de Toronto.

 

Le ministre de la Justice, Peter MacKay, a refusé de dire si M. Ford devrait démissionner ou être poursuivi en justice. Tout au plus a-t-il suggéré qu’il devrait demander de l’aide. « C’est certainement un jour triste pour la ville de Toronto. Je suis le procureur général du Canada, je suis le ministre de la Justice, et vous savez ce que je pense de la consommation illégale de drogues. En tant qu’être humain, je pense que le maire de Toronto a besoin d’aide. […] Je ne suis pas en mesure de dicter à la police son comportement. »

 

«Prier pour lui »

 

Le ministre Tony Clement n’avait pour sa part que des prières à offrir au maire. « Il a reconnu avoir de sérieux problèmes. J’espère qu’il aura l’aide qu’il mérite et je vais certainement prier pour lui. » Et qu’en pense Christian Paradis ? « Bah, c’est son problème. »

 

L’ancien chef de police de Toronto, le ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino, s’est refusé obstinément à tout commentaire. « Vous pouvez établir tous les liens que vous voulez, je ne vais pas commenter quelque chose qui pourrait être devant les tribunaux. »

 

Liens d’amitié

 

Les « liens », ce sont les amitiés qui existent entre Rob Ford et les conservateurs de Stephen Harper. En août 2011, M. Harper s’est présenté à un BBQ organisé par deux de ses députés, Patrick Brown et Kellie Leitch (aujourd’hui ministre du Travail), à la résidence personnelle du maire. La fête réunissant 700 personnes avait pour but de remercier Rob Ford de son appui au Parti conservateur pendant l’élection fédérale du printemps.

 

« Plusieurs d’entre vous se souviennent que Rob nous a appuyés à l’élection. Cela a beaucoup aidé, avait dit M. Harper. Rob fait quelque chose de très important qui doit être fait ici. Il nettoie le gâchis néodémocrate ici à Toronto. » MM. Ford et Harper sont en outre des partenaires de pêche depuis quelques années. Encore en août 2012, M. Ford a pêché la perche avec le premier ministre au lac Harrington. Il y a quelques semaines, alors que les allégations à propos de Ford se multipliaient, M. Harper s’est fait photographier avec lui lors de l’annonce d’un financement fédéral pour le métro de Toronto.

À voir en vidéo