Expériences sur les autochtones : l’APN veut réparation

Edmonton – Le chef de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn Atleo, affirme que le premier ministre Stephen Harper doit reconnaître les « horreurs » des expériences nutritionnelles effectuées sur des enfants affamés en augmentant les montants destinés aux programmes pour enfants autochtones. Selon M. Atleo, la révélation au sujet d’études démontrant qu’au moins 1300 enfants et adultes déjà affamés avaient fait partie d’expériences a provoqué l’adoption d’une résolution d’urgence, mercredi, lors du congrès annuel de l’organisation à Whitehorse, au Yukon. Une étude d’un spécialiste de l’histoire de l’alimentation de l’Université de Guelph, Ian Mosby, donne des détails sur les tests menés entre 1942 et 1952 dans des réserves du nord du Manitoba, et dans six pensionnats autochtones à travers le pays. Tout à fait au courant du fait que les participants avaient faim et recevaient déjà une quantité insuffisante d’aliments, les chercheurs ont choisi de les utiliser comme sujets involontaires pour tester les effets de suppléments nutritionnels, plutôt que de recommander qu’ils soient correctement nourris. Le ministère des Affaires autochtones s’est déclaré choqué par les découvertes.

À voir en vidéo