Transgenres : toujours l’attente

L’adoption d’un projet de loi sur les droits des Canadiens transgenres, qui se trouve dans les cartons des parlementaires à Ottawa depuis huit ans, accusera vraisemblablement un autre retard, malgré le soutien des deux chambres. Si le premier ministre Stephen Harper demande une prorogation du Parlement pour livrer un nouveau discours du Trône à l’automne, tel que prévu, le projet de loi retournera en première lecture au Sénat, encore une fois. Le projet de loi C-279 enchâsserait dans la Loi sur les droits de la personne un article protégeant les droits des transgenres canadiens et criminaliserait l’incitation à la haine ou au génocide sur la base de l’identité sexuelle.