Bob Rae annonce sa démission comme député

Bob Rae
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Bob Rae

Ottawa — Bob Rae ne siégera plus aux Communes. Celui qui a occupé le poste de chef intérimaire du Parti libéral du Canada (PLC) a annoncé mercredi qu'il quittait ses fonctions de député.

Le prédécesseur de Justin Trudeau a indiqué qu'il se retirait de la politique fédérale pour continuer son travail d'avocat et de négociateur pour les nations autochtones. La décision a été «difficile», a-t-il noté en point de presse.

Sa démission a l'effet d'une surprise, M. Rae ayant laissé entendre par le passé qu'il souhaitait conserver son siège jusqu'aux prochaines élections générales en 2015.

Mais il n'était plus possible de concilier son travail de député avec celui de négociateur entourant l'exploitation minière dans le nord de l'Ontario, a-t-il expliqué.

M. Rae a remplacé par intérim Michael Ignatieff après la débâcle libérale lors des élections générales de 2011. Il a tenu le fort jusqu'à l'élection de Justin Trudeau, en avril dernier.

À ses côtés mercredi à Ottawa, M. Trudeau a confié que les conseils éclairés, la sagesse et la passion de son député allaient lui manquer. Pour sa part, M. Rae a assuré qu'il allait continuer d'être un «bon libéral» et qu'il demeurait prêt à porter assistance au parti.

Avant de devenir député de Toronto-Centre, M. Rae avait occupé les fonctions de premier ministre de l'Ontario sous les couleurs du Nouveau Parti démocratique (NPD) provincial de 1990 à 1995.




À voir en vidéo