Discours rémunérés: Trudeau promet un dédommagement

Ottawa — Justin Trudeau a assuré dimanche qu’il dédommagerait les oeuvres de bienfaisance qui ont retenu ses services de conférencier pour des campagnes de financement en échange de cachets élevés. Le chef du Parti libéral du Canada a affirmé qu’il rendrait l’argent ou qu’il trouverait une autre façon d’indemniser les organismes, par exemple en participant gratuitement à d’autres événements-bénéfice. Interviewé dans le cadre de l’émission Question Period à CTV, M. Trudeau a indiqué qu’il discuterait avec chaque groupe afin de trouver la solution qui leur conviendra le mieux. Le leader libéral a volontairement révélé qu’il avait gagné 1,3 million en donnant des conférences entre 2006 et 2009, même après avoir été élu député en 2008. Il a récemment été critiqué pour avoir refusé de rembourser une association caritative du Nouveau-Brunswick qui avait perdu de l’argent après l’avoir payé 20 000 $ pour prendre la parole lors d’une activité de financement en juin 2012.

2 commentaires
  • André Hamel - Abonné 17 juin 2013 09 h 35

    Quel grand monsieur !

    Quel grand monsieur ! Évidemment, c'est pas parce qu'on en a parlé qu'il a décidé de rembourser. C'est juste un hasard.

    • rene poirier - Inscrit 17 juin 2013 10 h 25

      Le père était machiavélique tandis que fiston est probablement juste inconscient. Le génie ne se donne pas en héritage.

      Bonne journée !