Conseil de l’Arctique : Aglukkaq veut une plus grande présence de l’industrie

Offrir une plus grande place à l’industrie lors du premier forum international sur les questions du Nord ne fera pas obstruction au dossier environnemental, a soutenu la ministre de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l’Arctique, Leona Aglukkaq. Mme Aglukkaq, qui obtiendra mercredi la présidence du groupe des huit nations du cercle polaire, affirme que la recherche environnementale se poursuivra, et qu’elle favorise l’intérêt de l’ensemble des régions de l’Arctique. Dans le cadre de son mandat de deux ans figure un plan visant à créer un forum des affaires arctiques. Selon la ministre, ce forum permettrait aux compagnies d’échanger des informations sur le pergélisol et le transport. Un passage au développement local serait un changement pour le conseil qui, depuis sa création il y a 16 ans, se concentre sur des questions internationales.

À voir en vidéo