Résultats décevants pour les adversaires de Trudeau

Justin Trudeau n’aura fait qu’une bouchée de ses cinq adversaires, lui qui a récolté 80 % des 30 800 points disponibles dans la course.


Joyce Murray, la seule autre élue de la course, a obtenu seulement 3130 points, arrivant en seconde place. Mme Murray était la seule candidate à proposer une forme de collaboration avec les autres partis « progressistes » afin de déloger les candidats conservateurs au prochain scrutin fédéral. Selon elle, la trop grande concentration de ses appuis dans certaines circonscriptions lui a probablement nui. « On ne sait pas le nombre de votes obtenus. […] La dispersion des votes entre les circonscriptions n’était pas telle que je l’aurais souhaité. Mais je suis très fière de la campagne d’idées. »


Elle n’aura pas gagné, mais le poids de ses appuis la rend incontournable dans les futurs plans de M. Trudeau, de la même manière que le député Nathan Cullen s’est imposé comme un poids lourd du NPD après une performance plus forte que prévu, au leadership néodémocrate de 2011, alors qu’il s’affichait lui aussi comme un militant procoopération.


Revers cuisant pour Cauchon


Martha Hall Findlay, qui en était à sa deuxième tentative à la chefferie après celle de 2006 qui l’avait fait connaître, a obtenu 1760 points (5,7 %). Mais c’est probablement Martin Cauchon, l’ex-ministre de la Justice et député d’Outremont, qui a subi le revers le plus cuisant, n’obtenant que 816 points (2,7 %). Malgré tout, il est heureux de sa performance. « Quand je regarde ce qu’on a fait dans la campagne, je dis mission accomplie. […] On n’est pas rentrés avec l’idée, nous, de solliciter des supporters. On est vraiment rentrés dans la course pour participer et contribuer au débat d’idées. »


Deborah Coyne - qui a eu un enfant avec Pierre Elliott Trudeau - a obtenu 214 points (0,69 %) et l’ex-militaire Karen McCrimmon, 210 points (0,68 %). Il fallait débourser 75 000 $ pour entrer dans la course. Trois candidats se sont désistés en cours de route, dont l’ex-astronaute Marc Garneau.


Ce sont 104 552 militants et sympathisants qui se sont prévalus de leur droit de vote, pour un taux de participation pancanadien de 82 %. Au Québec, 83 % des 14 586 électeurs admissibles ont voté.

À voir en vidéo