Ottawa rembourse Attawapiskat

Ottawa — Le gouvernement fédéral a remboursé la communauté crie d’Attawapiskat pour les frais encourus lorsqu’Ottawa a imposé une tierce partie à la réserve pour gérer ses finances, à l’automne 2011. Le ministère des Affaires autochtones a versé un peu plus de 136 000 $ à la communauté du nord de l’Ontario, en décembre dernier, a appris le Toronto Star grâce à la Loi sur l’accès à l’information. En octobre 2011, la chef d’Attawapiskat, Theresa Spence, avait déclaré l’état d’urgence, aux prises avec une crise du logement qui forçait plusieurs familles à vivre dans des abris non isolés, parfois sans électricité ni eau potable. Ottawa avait rétorqué en envoyant un séquestreur-administrateur gérer les fonds fédéraux versés à la réserve. Mais l’été dernier, après que la chef Spence ait confié cette affaire à la Cour fédérale, le Tribunal a tranché que la décision d’Ottawa était « déraisonnable » et « contraire au droit ». « Compte tenu des circonstances uniques entourant l’état du logement à Attawapiskat, [le ministère] a décidé de faire ce paiement unique de 136 132,49 $ à la communauté » une fois que le gestionnaire s’était acquitté de ses responsabilités, a expliqué le porte-parole du ministre des Affaires autochtones Bernard Valcourt.

À voir en vidéo