Un interlocuteur pour les Premières Nations

Prenant acte de l’insatisfaction croissante des Premières Nations quant à leur manque d’implication dans les projets de développement énergétique dans l’ouest du pays, le premier ministre Stephen Harper a désigné mardi un « représentant spécial concernant l’infrastructure énergétique de la côte ouest ». Ce représentant, Douglas Eyford, aura le mandat de rencontrer les communautés autochtones de Colombie-Britannique et d’Alberta. Il devra autant recueillir des propositions sur les moyens de faire bénéficier davantage les communautés de ce développement économique que de leur expliquer les initiatives fédérales pour assurer la sécurité des pipelines. M. Eyford déposera un rapport préliminaire le 28 juin et un rapport final le 29 novembre. Le rapport sera destiné à M. Harper et ne sera pas rendu public afin de permettre aux intervenants de « parler librement », explique-t-on en coulisse. Une délégation de chefs autochtones étaient d’ailleurs de passage à Ottawa mardi pour rencontrer des députés et se plaindre des divers projets de pipelines sur la côte ouest. Ils doivent s’adresser à la presse mercredi.

À voir en vidéo