Appels robotisés: poursuite recommandée

Le commissaire aux élections fédérales, Yves Côté, a recommandé de déposer des poursuites contre les responsables des appels automatisés reçus par les électeurs de Guelph lors de la campagne électorale de 2011, selon les informations obtenues par l’Ottawa Citizen et Postmedia News. M. Côté aurait fait parvenir plus tôt cette année un rapport expliquant cette demande au directeur des poursuites pénales du Canada, Brian Saunders. Celui-ci devrait évaluer les éléments de preuve recueillis par Élections Canada et décider si des poursuites seront bel et bien déposées. La recommandation ne concernerait toutefois que les appels automatisés reçus dans la circonscription de Guelph, et non les centaines de plaintes formulées pour des coups de fil semblables ailleurs au pays. Élections Canada a refusé jeudi de confirmer ou d’infirmer ces informations. Une enquête menée par Élections Canada a révélé l’an dernier que des appels robotisés avisant faussement les électeurs que leur bureau de scrutin avait été déménagé ont été faits dans la circonscription ontarienne lors de la dernière campagne fédérale. Les enquêteurs ont lié ces appels à « Pierre Poutine », de Joliette, et à la compagnie RackNine.

À voir en vidéo