Manif au Maine : le consul s’en mêle

Le gouvernement canadien est intervenu lundi pour défendre l’industrie pétrolière dans une nouvelle tempête de relations publiques sur la question des pipelines, cette fois sur la côte est américaine. Deux jours après que plus de mille manifestants au Maine eurent exprimé leurs préoccupations quant au fait que le pétrole albertain pourrait bientôt transiter par leur territoire, le diplomate canadien en poste en Nouvelle-Angleterre a signé une lettre d’opinion à ce sujet dans un journal du Maine. Le consul général du Canada en Nouvelle-Angleterre, Pat Binns, a écrit dans le Portland Press Herald que le bilan environnemental de la production des sables bitumineux s’était amélioré au cours des dernières années. M. Binns a soutenu que les avancées technologiques ont rendu la production des sables bitumineux de plus en plus efficace et écologiquement responsable.

À voir en vidéo