Grève de la faim de Spence: les négociations se poursuivent

Ottawa — Les discussions se sont intensifiées au cours des 48 dernières heures afin de permettre à la chef autochtone Theresa Spence de mettre un terme à sa grève de la faim qui dure depuix six semaines et de rentrer chez elle, ont indiqué plusieurs sources proches des pourparlers.

La leader de la réserve d'Attawapiskat, qui suit une diète liquide composée de bouillon de poisson et de tisane médicinale depuis le 11 décembre, cherche un moyen de rentrer à domicile dans la dignité afin de reprendre des forces, ont indiqué plusieurs sources à La Presse canadienne.

Une délégation qui comprend le chef par interim du Parti libéral du Canada (PLC), Bob Rae, et un leader autochtone du nord de l'Ontario, Alvin Fiddler, tente avec Mme Spence de trouver une solution convenable pour que le jeûne soit interrompu.

Bob Rae est considéré comme un médiateur ferme mais accessible et respectueux lorsqu'il se retrouve impliqué dans des situations corsées. En 2000, notamment, il a pris part aux négociations sur le conflit qui opposait des pêcheurs de homard de la Première Nation de Burnt Church aux pêcheurs non autochtones.

Quant à Alvin Fiddler, il est originaire de la même région que la chef Spence et a la réputation d'être un homme à l'esprit vif et pratique.

Theresa Spence demande aux partis d'opposition et à ses supporters de signer une déclaration en 13 points demandant une amélioration immédiate des conditions de logement et des écoles dans les réserves autochtones.

La Presse canadienne a obtenu une ébauche de la déclaration. Celle-ci détaille la marche à suivre visant à mettre fin à une contestation qui a miné la relation entre les Premières Nations et Ottawa au cours des six dernières semaines.

Les traités devraient être mis en application d'ici les cinq prochaines années et une révision approfondie des deux projets de loi omnibus devrait être réalisée, peut-on également lire dans l'ébauche de la déclaration.

Les membres de la délégation espèrent également qu'une cérémonie soit organisée pour souligner la fin du jeûne de la chef Spence et mettre en lumière ce qu'il a permis d'accomplir.

À voir en vidéo