157 nations autochtones sont sous la surveillance financière d'Ottawa

Ottawa — Des 615 nations autochtones du Canada, 157 sont actuellement considérées comme ayant manqué à leurs obligations financières, selon une liste publiée sur le site Web du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien.

De ce nombre, 80 nations travaillent en tandem avec Ottawa afin de sortir de leurs difficultés financières, tandis que 63 ont fait appel aux services d'une entreprise externe.

Quatorze communautés, dont la situation est jugée critique, se sont vu imposer une tutelle.

Une bande est considérée en défaut de paiement si elle répond à certains critères établis par le gouvernement fédéral. Parmi ces critères figure l'hypothèse selon laquelle le ministre croit que les problèmes financiers compromettent la santé, la sécurité ou le bien-être de la communauté.

Plusieurs des 157 groupes listés ont effectivement des problèmes financiers qui sont bien documentés.

Pour d'autres communautés, les raisons de leur présence sur cette liste ne sont pas nécessairement évidentes.

Mais les livres contenant les états financiers de la communauté d'Attawapiskat semblent être les seuls à avoir été soigneusement analysés puis diffusés par le gouvernement fédéral.

Lorsqu'on lui a demandé si d'autres nations au Canada avait été soumis à un contrôle financier, un porte-parole du ministre des Affaires autochtones, John Duncan, n'a pas été en mesure de répondre.

«Le ministère effectue des vérifications sur une base régulière afin d'avoir l'assurance que le financement accordé aux Premières Nations est utilisé à bon escient et en conformité avec les termes et conditions de tout accord de financement signé avec le ministère et Santé Canada», a indiqué Jan O'Driscoll dans un courriel.

Par Stephanie Levitz


À voir en vidéo