Gérard Latulippe nommé ambassadeur

Ottawa — Celui que le gouvernement conservateur avait nommé pour faire le « ménage » à l’organisme Droits et Démocratie, Gérard Latulippe, a été nommé vendredi haut-commissaire (ambassadeur) en République de Trinité-et-Tobago. M. Latulippe est un habitué du circuit international, ayant déjà été délégué général du Québec à Mexico et à Bruxelles. Il a aussi été sous-ministre au ministère des Relations internationales à Québec. Le gouvernement conservateur l’avait nommé en 2010 à la tête de Droits et Démocratie, un organisme tiraillé depuis que certains membres tentaient d’y imposer un programme pro-Israël. L’organisme a finalement été fermé.

2 commentaires
  • Rodrigue Guimont - Inscrit 24 novembre 2012 09 h 26

    Bon vent!

    G. Latulippe fut également ministre de la sécurité publique sous Robert Bourassa. Ex délégué général du Québec à Mexico et à Bruxelles et ex sous-ministre adjoint aux relations internationales, M, Latulippe fut surtout connu pour son rôle de lieutenant pour le Québec, lorsque Stockwell Day était président de l’organisme d’extrême droite, l’Alliance Canadienne.

    Critiqué pour ses positions sur la peine de mort et le mariage gai, M. Latulippe a également laissé de bien mauvais souvenirs lors de son passage à Droits et Démocratie.

    Bon vent, bon voyage, et long séjour à l’étranger!

  • Florence Péloquin - Abonnée 24 novembre 2012 12 h 02

    Moral

    Cette nomination ne fera rien pour rehausser le moral des troupes au Ministère des Affaires étrangères à Ottawa.