Pas de pénitenciers privés, affirme Vic Toews

Ottawa – Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, a catégoriquement rejeté l’idée de privatiser les prisons fédérales. « Il n’y a aucun plan pour privatiser les prisons comme ceux mis en oeuvre aux États-Unis ou par le gouvernement travailliste au Royaume-Uni », a déclaré M. Toews lundi à la Chambre des communes. « Notre gouvernement croit fermement que la surveillance des prisonniers devrait être faite par le gouvernement. » La réponse de M. Toews faisait suite à la divulgation par le réseau CTV, vendredi, d’une vaste étude de 1400 pages sur les partenariats public-privé en milieu carcéral ailleurs dans le monde. L’étude commandée par Ottawa à Deloitte Touche, qui a été terminée en mars dernier, a regardé du côté du Canada, du Royaume-Uni, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l’Irlande, l’Espagne et la Belgique.