Fête du Canada - La colline parlementaire en blanc et rouge

Ottawa – Les activités entourant la 145e fête du Canada ont attiré des milliers de personnes sur la colline parlementaire à Ottawa lors des célébrations du 1er juillet, dimanche.

Des policiers du Carrousel de la GRC ont escorté le gouverneur général, David Johnston, et son épouse, qui se trouvaient dans un carrosse tiré par des chevaux, jusqu’à la colline parlementaire, où le blanc et le rouge étaient à l’honneur.


M. Johnston a procédé à l’inspection de la garde d’honneur avant d’être salué par 21 salves d’honneur. Des avions de chasse CF-18 ont ensuite survolé l’édifice du Parlement pour donner le coup d’envoi aux festivités.


Le gouverneur général et le premier ministre Stephen Harper ont affirmé à la foule que les Canadiens avaient de nombreuses raisons d’être fiers et reconnaissants. « Soyons fiers de notre économie solide et florissante. Soyons fiers de notre société bienveillante et pleine de compassion […] Soyons fiers et préparons-nous à applaudir ceux et celles qui prendront bientôt part aux Jeux olympiques et paralympiques de Londres, nos jeunes athlètes canadiens », a lancé M. Harper.


Ils ont également souligné le rôle joué par le Canada dans la guerre de 1812, dont on souligne le 200e anniversaire cette année, et qui est l’un des thèmes centraux des célébrations.


Le premier ministre a parlé d’un événement ayant permis de donner naissance au Canada grâce à l’union de citoyens de toutes origines, qui se sont rassemblés et se sont battus pour leur pays. « En combattant ensemble en 1812, nos ancêtres ont jeté les bases d’un sentiment commun de nationalité canadienne fondé sur la diversité, a plaidé le premier ministre. Ils ont jeté les bases de la vision de liberté, de démocratie et de justice qui est notre héritage, le Canada, le meilleur pays au monde. »


Le gouverneur général a rendu hommage aux Canadiens. Ces derniers, a-t-il fait valoir, sont des travailleurs acharnés qui se démènent pour le bien de leur famille, de leur communauté et de leur pays. « Ayant voyagé à travers le pays et visité des milliers de Canadiens et leurs communautés, je sais à quel point vous travaillez fort », a-t-il affirmé.


En l’honneur du Jubilé de diamant de la reine Élisabeth II, le God Save the Queen, l’hymne royal, a été joué lors du grand spectacle devant le Parlement.


La fête du Canada a été soulignée dans tout le pays. Des activités ont eu lieu un peu partout au Québec, dont à Montréal et à Québec.

***
 

MacKay et Fantino en Afghanistan

Kaboul — Les soldats canadiens qui sont en mission en Afghanistan ont célébré dimanche la fête du Canada en compagnie de dignitaires canadiens. Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, le ministre associé de la Défense nationale, Julian Fantino, et le major-général Jonathan Vance, directeur de l’État-major interarmées stratégique, se sont rendus en Afghanistan. Ils ont profité de l’occasion pour souligner le dévouement des militaires. La mission de combat du Canada a pris fin en juillet 2011. Depuis, les militaires participent à une mission de formation pacifique centrée à Kaboul jusqu’en 2014.

8 commentaires
  • Henri Marineau - Abonné 3 juillet 2012 04 h 58

    Le Canada ou l'utopie d'un pays

    « Des policiers du Carrousel de la GRC ont escorté le gouverneur général David Johnston et son épouse Sharon, qui prenaient place à bord d’un carrosse tiré par des chevaux, jusqu'à la colline parlementaire où le blanc et le rouge étaient à l'honneur. M. Johnston a procédé à l'inspection de la garde d'honneur avant d'être salué par 21 salves d'honneur. Des avions de chasse CF-18 ont ensuite survolé l'édifice du Parlement pour donner le coup d'envoi aux festivités… Mm Harper et Johnston ont également souligné le rôle joué par le Canada dans la guerre de 1812, dont on commémore le 200e anniversaire cette année, et qui est l'un des thèmes centraux des célébrations… En l'honneur du Jubilé de diamant d'Élizabeth II, le God Save the Queen, l'hymne royal, a été joué lors du grand spectacle devant le Parlement. »

    Et, pour ajouter à cette mascarade un caractère satirique, certains sondages tendent à prouver que de plus en plus de Canadians s’accommoderaient fort bien d’un Canada sans le Québec qui continue de représenter à leurs yeux une contrée lointaine où végètent des parasites nocifs pour l’image de leur pays érigé sur les châteaux-forts britanniques.

    Dans ces circonstances pour le moins irritantes, je demande aux Québécois qui désirent encore demeurer au sein de ce Canada : « Qu’est-ce que vous espérez y trouver? »…ou, en termes plus positifs, « Qu’attendez-vous pour vous affranchir de cette « utopie de pays » et enfin créer un véritable pays à votre image, un pays qui respire vos aspirations profondes et vos valeurs culturelles? »

    • M b - Inscrit 3 juillet 2012 11 h 17

      Vous vous oubliez des raisons economiques pour rester au Canada. Plusiers de francophones veulent demeurer au Canada mais pas pour des raisons culturelles.

    • Viviane Genest - Inscrite 3 juillet 2012 11 h 50

      L'economie du Quebec serait mieux en tant que pays.

    • M b - Inscrit 4 juillet 2012 23 h 54

      Ca, c'est impossible a savoir ....

  • François Ricard - Inscrit 3 juillet 2012 06 h 17

    Célébrer une escroquerie

    Célébrer le 1 juillet, c'est célébrer une escroquerie.

    http://jemesouviens.info/

    • Richard Evoy - Abonné 3 juillet 2012 06 h 50

      Bravo pour votre excellent texte sur le site en hyperlien. Merci.

  • Sylvain Auclair - Abonné 3 juillet 2012 10 h 48

    Deux chansons... françaises

    Les Canadiens anglophones savent-ils que les deux morceaux qui ont été chantés hier à Ottawa ont d'abord été écrit... en français? Même le God save the Queen, écrit par JB Lully pour Louis XIV, avec les paroles Grand Dieu sauve le roi.

  • Gilles Bousquet - Abonné 3 juillet 2012 17 h 41

    @ M. Henri Marineau

    Vous écrivez ax Québécois francophones, Canadiens-français :

    « Qu’attendez-vous pour vous affranchir de cette « utopie de pays » et enfin créer un véritable pays à votre image, un pays qui respire vos aspirations profondes et vos valeurs culturelles? »

    C'est quoi exactement NOS valeurs culturelles, différentes de celles des autres Canadiens ?