Des coupes déguisées aux langues officielles, selon Fraser

Des « compressions déguisées » réduisent le budget des langues officielles, a indiqué le commissaire Graham Fraser qui devra diminuer ses inspections des institutions fédérales.

Le commissaire aux langues officielles a soutenu hier que le refus du gouvernement de lui accorder les 6,4 millions réclamés pour moderniser le système informatique désuet de son bureau fait en sorte qu’il devra gruger ailleurs dans son budget pour se les procurer.


Du coup, il devra réduire ses études et ses vérifications qui visent à s’assurer que les institutions du gouvernement respectent bel et bien leurs obligations en matière de langues officielles dans leurs services aux citoyens.


En mars, aucune coupe n’avait été indiquée au dernier budget fédéral en ce qui concerne les langues officielles, alors que la plupart des ministères et agences fédérales devaient encaisser des compressions.


Mais hier, alors qu’il témoignait devant le comité des langues officielles, M.Fraser a qualifié ce refus du gouvernement pour cet achat de matériel de « compressions déguisées ». L’argent réclamé pour les ordinateurs représente près de 8 % du budget du commissariat. « Le commissariat va continuer à remplir ses fonctions, mais certaines activités pourraient être réduites ou reportées. Soyez assurés que les plaintes demeurent ma priorité et que les enquêtes seront faites comme à l’habitude », a déclaré M.Fraser au comité parlementaire.

À voir en vidéo