En bref - «In and out»: les conservateurs remboursent 230 000 $

Ottawa — Le Parti conservateur a abandonné en catimini vendredi sa cause en Cour suprême qui l'opposait à Élections Canada depuis 2006.

Les troupes de Stephen Harper rembourseront un peu plus de 230 000 $ aux contribuables. Le PC poursuivait Élections Canada parce que l'agence avait refusé de lui rembourser une partie de ses dépenses électorales de 2005-2006. Par le stratagème dit du «in and out», le PC avait imputé à ses candidats locaux la portion de ses dépenses nationales dépassant la limite permise. Élections Canada avait remboursé une partie de ces dépenses avant de découvrir le pot aux roses. C'est cette somme que le PC accepte de rembourser. «Nous nous entendons pour être en désaccord», a expliqué le porte-parole du parti, Fred DeLory. «Nous modifions contre notre gré nos rapports électoraux.»
1 commentaire
  • Gamil Sadek - Inscrit 7 mars 2012 06 h 27

    l'Histoire va se répéter!

    Et dire qu'à l'époque des accusations dans cette affaire, les conservateuts s'étaient défendus comme ils le font aujourd'hui dans l'affaire des apppels frauduleux.