Appels frauduleux: les conservateurs refusent de dévoiler leurs relevés téléphoniques

Ottawa — Les conservateurs demandent aux Canadiens de faire un acte de foi: ils disent ne pas avoir à dévoiler leurs relevés téléphoniques de la dernière campagne électorale, puisqu’ils jurent ne pas avoir fait d’appels frauduleux.

C’est le député conservateur Dean Del Mastro qui a fait cette déclaration à sa sortie des Communes, aujourd'hui.

En charge de la défense du gouvernement en Chambre lors des attaques quotidiennes de l’opposition au sujet de l’affaire des appels téléphoniques frauduleux, M. Del Mastro veut en quelque sorte que les citoyens croient les conservateurs sur parole.

Les libéraux ouvriront leurs livres

Quant au Parti libéral, il a affirmé aujourd'hui qu’il fournirait à Élections Canada ses propres relevés téléphoniques de la dernière élection, et enjoint le Parti conservateur de faire de même.

Il veut que la lumière soit faite sur toutes ces allégations qui surgissent selon lesquelles des citoyens auraient reçu des appels de gens se faisant faussement passer pour des employés d’Élections Canada. Ceux-ci les auraient alors dirigés vers de faux bureaux de vote.

De plus en plus sur la défensive dans cette affaire, le gouvernement a aussi lancé aujourd'hui que les libéraux sont les responsables des plaintes reçues par Élections Canada à la suite de l’élection du 2 mai. L’organisme a dit vendredi avoir reçu quelque 31 000 plaintes.

Le parti de Stephen Harper a laissé entendre la semaine dernière que les appels harcelants faits à des partisans libéraux étaient l’oeuvre du Parti libéral lui-même, et non pas de conservateurs se faisant passer pour des libéraux afin de leur faire perdre des votes.
20 commentaires
  • parade21 - Abonné 5 mars 2012 17 h 43

    Le doute s'installe

    Un parti politique qui est convaincu de ne pas avoir mal agi passe rapidement à l’offensive pour effacer tout doute quant à ses agissements. Plus le parti Conservateur tarde à réagir et plus je suis en droit de réclamer une enquête indépendante sur les appels frauduleux. Et si les Conservateurs refusent une telle avenue, nous serions en droit de réclamer une nouvelle élection en présence d’observateurs internationaux. D’ailleurs, il n’y aurait pas un certain Pierre Poutine derrière ces appels douteux. Ce qui est bon pour la Russie vaut dorénavant pour le Canada.

  • vincent dostaler - Inscrit 5 mars 2012 17 h 43

    TRICHEURS!

    La tricherie est le propre des faibles de coeur et d'esprit! Les conservateurs, faussement majoritaires, en font preuve encore une fois!
    Dehors les vrais criminels!

  • Robert Devault - Inscrit 5 mars 2012 17 h 44

    Vote de confiance ?

    Les conservateurs me demandent d'avoir confiance.Réponse: JAMAIS !
    Parce que ils sont malhonnètes !

  • Jean de Cuir - Abonné 5 mars 2012 17 h 44

    Foi?

    Mais le tout est de savoir qu’ est-ce que faire foi et en quel contexte. Tant que l’on n’explicite pas on suppose une base. Or, elle ne peut être que le bilan de ce gouvernement dit majoritaire. Or, il faudrait que m. le député explicite ce bilan. D’ ailleurs, pourquoi faire confiance au peuple canadien, la transparence sur le bilan des appels téléphoniques ne peut que faire du tort. Mais à qui donc, M. le député? Voyons, au peuple. Faites confiance au gouvernement, il vous gouverne!!!

  • Roland Berger - Inscrit 5 mars 2012 17 h 51

    Plus religieux que ça...

    Les conservateurs refusent de dévoiler leurs données et exigent un acte de foi. Plus religieux que ça, tu meurs.
    Roland Berger