Parcs Canada cherche à renflouer ses coffres

Ottawa — Alors que les droits d'entrée dans les parcs nationaux et les sites historiques du pays demeureront gelés jusqu'en 2013, Parcs Canada tente de trouver de nouvelles façons de renflouer ses coffres.

L'agence a commandé une étude de 50 000 $ qui doit trouver de possibles sources de revenus supplémentaires.

Parcs Canada administre 42 parcs et 167 sites nationaux historiques, mais des frais d'entrée ne sont exigés que dans 125 de ces endroits.

Le gouvernement fédéral avait annoncé un gel de deux ans pour tous les parcs et sites historiques du pays en 2009, avec une prolongation jusqu'en 2013 pour le public et jusqu'en 2014 pour les grou-pes commerciaux.

Un document contractuel démontre que la fréquentation de ces lieux a chuté de 7 % de 2006-2007 à 2010-2011, portant ainsi l'affluence à 20,2 millions de visiteurs contre près de 21,8 millions.

Cette tentative de renouveler les sources de revenus survient alors que le gouvernement fédéral a demandé aux différents ministères de faire des réductions de budget de l'ordre de 5 à 10 %, ce qui pourrait permettre à Ottawa d'économiser quelque 4 milliards d'ici 2014.

À voir en vidéo