Assurance-emploi: le CTC exige plus de flexibilité

Ottawa — Le Congrès du travail du Canada (CTC) demande au gouvernement fédéral de permettre à davantage de chômeurs d'avoir accès au programme d'assurance-emploi.

La centrale syndicale affirme que l'économie canadienne ne semble pas vouloir reprendre du poil de la bête et que le taux de chômage ne chutera pas dans les prochains mois.

Or, des milliers de personnes ne peuvent toucher un sou du programme d'assurance-emploi parce qu'ils n'ont pas travaillé assez longtemps pour se qualifier, plaide la CTC. Selon ses calculs, six personnes sans emploi sur dix sont incapables de se qualifier au programme.

En novembre, le taux de chômage s'est établi à 7,4 % au pays, selon Statistique Canada.

La CTC demande aussi un taux de remplacement du revenu plus élevé pour les travailleurs qui touchent de l'assurance-emploi, ainsi qu'un prolongement de la période de prestation.

Selon Ken Georgetti, président du CTC, Ottawa doit prendre ses responsabilités et permettre à plus de travailleurs de toucher de l'assurance-emploi. «Le système d'assurance-emploi laisse tomber les travailleurs et travailleuses qui perdent leur emploi, a-t-il affirmé par voie de communiqué. Cette situation doit être corrigée, et le meilleur moment pour commencer est lors du prochain budget fédéral.»

Sylvain Schétagne, économiste au CTC, affirme qu'il est extrêmement difficile pour les travailleurs à temps partiel de se qualifier à l'assurance-emploi lorsqu'ils perdent leur travail. «Il y a 53 000 personnes à temps partiel qui ont perdu leur emploi. Ces gens-là ne se qualifient pas à l'assurance-emploi. Ça, c'est une mauvaise nouvelle», a-t-il expliqué.
2 commentaires
  • Chantale B - Inscrite 5 décembre 2011 09 h 13

    Assurance-emploi - Difficultés

    En effet, trop de personnes paient leurs cotisations et ne sont pas capables de retirer leurs prestations lorsqu'ils perdent leur emploi.

    Mais il y a aussi le délai qu'ils ont pour traiter nos demandes. Moi, j'ai perdu mon emploi le 21 octobre dernier et j'a fait ma demande de prestations le 24 octobre et envoyé les documents qui étaient demandés. Normalement, Service Canada dispose de 28 jours ouvrables pour traiter ma demande. Malheureusement, les 28 jours sont passés et je n'ai aucune ouvelle d'eux. J'ai appelé à deux reprises et ils m'ont dit que ma demande était toujours en traitement et qu'il ne fallait pas que je m'inquiète. Ils se plaisent tout simplement à prendre leur temps.

  • Rejean Boutin - Inscrit 5 décembre 2011 09 h 41

    assurance-emploi

    J'apprécie les affirmations du CTC sur le sujet mais tous les syndicats, tous les travailleurs , tous les députés et tous les électeurs devraient exiger du gouvernement Harper une assurance-emploi pour tous les travailleurs. Les règles sont telles que le régime devient pour presque des privilégiés...le gouvernement emmagasine les profits au dépends du travailleur canadien....JUSTICE