La facture des célébrations de la Guerre de 1812 gonfle à 70 millions

Ottawa — La facture des célébrations de la Guerre de 1812 prévues par le gouvernement du Canada sera plus élevée que ce qui avait été annoncé: elle se chiffrerait à 70 millions, a indiqué aujourd'hui le ministre du Patrimoine canadien, James Moore.

D’abord estimée à 28 millions, la facture serait finalement près de trois fois plus élevée.
Le ministre Moore s’est présenté au comité du Patrimoine canadien aujourd'hui pour justifier les dépenses supplémentaires qu’il demande au Parlement d’approuver pour son ministère.

Il a ainsi requis 4,8 millions supplémentaires pour financer une longue liste d’activités et même un monument commémoratif à Ottawa pour souligner le 200e anniversaire du conflit armé qui a opposé le Canada aux États-Unis en 1812.

Mais après la réunion du comité, le ministre a précisé que le coût total des célébrations serait d’environ 70 millions, dont quelque 40 millions proviendront de Patrimoine Canada. Environnement Canada, qui gère les parcs nationaux où se trouvent plusieurs forts qui ont été au centre de la guerre, assumera aussi une bonne partie des coûts. Plusieurs forts qui ont été le théâtre de batailles dans cette guerre se trouvent dans les parcs nationaux.

Lors de l’annonce officielle faite à la mi-octobre, l’estimé des coûts par le gouvernement était plutôt de 28 millions, sans détailler comment seraient utilisés les fonds.

Aujourd'hui, le ministre Moore a expliqué les chiffres. «Tout ce qu’on prévoit, c’est à peu près 70 [millions ], mais ça, ça inclut d’autres départements, Parcs Canada et tout ça, Environnement Canada», a déclaré le ministre lorsqu’il s’est fait demander si le 4,8 millions réclamé allait couvrir les dépenses de toutes les activités prévues pour les célébrations de 1812.

«Entièrement de Patrimoine Canada, c’est à peu près 40 ]millions], oui». Il a toutefois précisé que «la demande était pour des centaines de millions», vraisemblablement pour souligner l’enthousiasme qu’a suscité le projet des célébrations.

Même si les activités sont prévues sur une période de trois ans, soit la durée du conflit, le gouvernement n’entend pas réclamer de budget supplémentaire, a déclaré M. Moore. Les dépenses sont déjà incluses dans les évaluations budgétaires.

«La grande majorité des sommes sont pour [2012], mais il y a des projets d’infrastructure qui vont continuer pendant plusieurs années», a-t-il fait valoir.

Un «événement qui a défini le Canada», dit Moore

La Guerre de 1812 a ouvert la voie à la création du Canada en 1867 et est un «événement qui a défini le Canada», a indiqué le ministre. À ce titre, il mérite d’être célébré, croit-il.

En plus du monument, des festivals sont prévus, des reconstitutions des batailles un peu partout au pays, ainsi que des programmes éducatifs pour les écoles. Bref, une centaine d’activités sont envisagées et le mois d’octobre sera dédié officiellement à la commémoration de cette guerre.

Des pièces de monnaie seront aussi frappées pour commémorer l’événement, un documentaire sera produit, les forts historiques où on eut lieu plusieurs batailles seront restaurés et une exposition itinérante fera connaître la Guerre de 1812 aux citoyens.

À voir en vidéo