Élections - Le Parti saskatchewanais est reporté au pouvoir

Swift Current — Le Parti saskatchewanais de Brad Wall a été porté au pouvoir par les électeurs pour un second mandat majoritaire consécutif, hier soir.

La formation de M. Wall a facilement remporté la mise contre l'opposition néodémocrate, qui n'a pas réussi à faire dérailler la machine électorale du premier ministre sortant, qui jouit d'une grande popularité dans la province. M. Wall, qui a misé sur la performance de son gouvernement au cours de la campagne, a par ailleurs été réélu dans sa circonscription de Swift Current.

Le parti du gouvernement sortant de la Saskatchewan avait été sacré grand favori dans la course électorale par les sondages préélectoraux.

La formation détenait 38 des 58 sièges à la dissolution de l'Assemblée, contre 20 pour l'opposition néodémocrate dirigée par Dwain Lingenfelter, et espérait renforcer sa base électorale du sud de la Saskatchewan en faisant notamment des gains à Saskatoon et Regina.

Et quelque 45 minutes après la fermeture des bureaux de scrutin, la formation de M. Wall comptait déjà 49 candidats élus ou en avance, contre seulement 9 pour le NPD. Le Parti libéral et le Parti vert étaient jusque-là blanchis.

Les appuis du Nouveau Parti démocratique se concentraient pour leur part dans les deux plus grosses villes et dans le nord de la province.