En bref - Bill Gates pourrait déplaire à Harper au G20

Ottawa — Le premier ministre Stephen Harper et ses homologues du G20 auront un invité spécial lors de leur sommet qui s'ouvrira demain à Cannes, en France. Le milliardaire Bill Gates va présenter quelques idées sur la réduction de la pauvreté et sur le financement du développement dans le monde. Il a été chargé de cette mission par le président français, Nicolas Sarkozy. Mais certaines de ses idées pourraient ne pas très bien convenir à M. Harper.

M. Gates devrait notamment recommander une taxe sur les transactions financières afin de fournir des fonds pour lutter contre les pénuries alimentaires et les changements climatiques dans le monde en développement. Mais M. Harper s'est catégoriquement opposé à une telle taxe à la «Robin des Bois», estimant qu'elle pénaliserait les banques canadiennes qui ont bien fait lors de la récession. Un porte-parole de M. Harper a affirmé que le Canada avait bien travaillé avec Bill Gates sur les questions de sécurité alimentaire et de santé dans les pays en développement, et qu'il en dira davantage plus tard cette semaine.
1 commentaire
  • Fabien Nadeau - Abonné 2 novembre 2011 07 h 21

    Cher M. Harper...

    Monsieur Harper qui vole au secours des banques, ça, c'est étonnant... Prendre aux plus pauvres pour enrichir les amis banquiers, quel beau projet conservateur!

    Monsieur Gates me devient tout à coup sympathiques, c'est dire à quel point Harpeur me fait peur!