Images de la reine: Ottawa dit imiter les autres pays

Ottawa — C'est parce qu'il va de soi qu'un pays affiche un portrait de son chef d'État que le Canada a demandé à toutes ses missions à l'étranger de se doter d'un portrait de la reine Elizabeth II la semaine dernière.

Dans un courriel envoyé hier, un porte-parole du ministre des Affaires étrangères John Baird, a expliqué ainsi l'obligation désormais faite aux ambassades canadiennes d'avoir un portrait de Sa Majesté. «Nos pratiques sont à l'image des autres pays dans le monde qui affichent des portraits de leur chef d'État dans leurs missions, écrit Rick Roth. Nous nous attendons à ce que toutes les missions canadiennes à l'étranger affichent les photos du chef d'État du Canada, soit la reine, accompagnée du gouverneur général, du premier ministre ainsi que des ministres concernés.»

Le Devoir a révélé hier que le bureau du premier ministre Stephen Harper a avisé la semaine dernière les missions diplomatiques qu'elles disposaient de 10 jours pour afficher une image de la reine bien en vue si cela n'était pas déjà fait. Contrairement à ce que soutient M. Roth, tous les pays ne font pas de même. L'Australie, bien que faisant partie du Commonwealth et ayant à ce titre la reine d'Angleterre comme chef d'État officiel, n'a pas de politique sur l'affichage de son portrait dans les ambassades et hauts-commissariats.

Louis Plamondon, député du Bloc québécois, qualifie cette décision de «choquante» et d'«insultante» pour les Québécois qui sont majoritairement opposés à la monarchie. «C'est du passéisme, un retour en arrière, un vestige de colonialisme.» Il se demande si la prochaine étape ne sera pas de faire chanter le «God save the Queen» plutôt que l'hymne national à la Chambre des communes.

Si le chef libéral intérimaire, Bob Rae, n'a rien à dire contre, le critique néodémocrate en matière d'Affaires étrangères, Paul Dewar, critique les priorités diplomatiques du gouvernement. «Il semble que ce n'est pas un ministre des Affaires étrangères que nous avons, mais bien un ministre de la décoration!»

À voir en vidéo

2 commentaires
  • Jean Lapointe - Abonné 8 septembre 2011 09 h 18

    C'est pas très brillant


    Ce serait donc pour imiter les autres pays que le gouvernement Harper aurait décidé d'afficher des portraits de la Reine dans toutes les ambassades.

    Quel bel argument!

    Cela révèle et confirme en fait que ce gouvernement n'a aucune imagination ni aucun plan précis pour l'avenir. Il ne fait qu'imiter les autres gouvernements.

    Ce n'est pas un gouvernement que l'on a à Ottawa ce sont des suiveux.

    Heureusement que nous au Québec nous avons une porte de sortie devant une telle médiocrité, devant de tels dinosaures, et cette porte de sortie c'est l'indépendance d'Ottawa qui fera du Québec un pays souverain et orienté vers l'avenir et non pas vers le passé comme le fait gouvernement actuel d'Ottawa.

    Le Québec ne devrait plus dépendre d'Ottawa. C'est ça l'indépendance d'Ottawa.

    Mais à Ottawa ils veulent rester dépendants de la Reine d'Angleterre.

    Qu'ils le fassent si ça leur fait plaisir mais qu'ils ne comptent pas sur nous.

  • Gilles Teasdale - Abonné 8 septembre 2011 12 h 34

    harper

    Si harper étais le moindrement intelligent et pratique,il fermerais les ambassades canadienne et utiliserais les ambassades du Royaume Unis.

    Gilles Teasdale