Collègues et proches saluent Jack Layton pour une dernière fois à Ottawa

La dépouille de Jack Layton est arrivée sur la colline parlementaire, où elle est exposée afin que ses collègues et le public puissent lui rendre un dernier hommage.
Photo: La Presse canadienne (photo) Ryan Remiorz La dépouille de Jack Layton est arrivée sur la colline parlementaire, où elle est exposée afin que ses collègues et le public puissent lui rendre un dernier hommage.

Ottawa - Jack Layton est entré pour la dernière fois au parlement, aujourd'hui, après s'y être rendu à tous les jours pendant des années pour défendre ses valeurs.

Sa dépouille est arrivée sur la colline parlementaire, où elle est exposée afin que ses collègues et le public puissent lui rendre un dernier hommage.

Le cortège funèbre a quitté Toronto aux petites heures du matin, aujourd'hui.

Sa femme, Olivia Chow s'est avancée la première vers le cercueil. Les enfants du défunt et sa petite fille l'ont rapidement rejointe.

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, et sa femme Sharon ont ensuite salué l'homme politique pour une dernière fois, juste avant que leurs prédécesseurs à Rideau Hall, Michaëlle Jean et Jean-Daniel Lafond, fassent de même. L'épouse du premier ministre, Laureen Harper, et le ministre Christian Paradis, ont suivi. Stephen Harper se trouvant dans le Grand Nord, c'est son épouse qui le représentait.

Les deux chefs-adjoints de M. Layton, Thomas Mulcair et Libby Davies, se sont approchés ensemble du cercueil de Jack Layton. Son homme fort au Québec, M. Mulcair avait l'air défait et retenait difficilement ses larmes.

Les anciens collègues de M. Layton, ceux qui l'ont applaudi comme ceux qui l'ont chahuté pendant ses discours aux Communes, lui ont unanimement rendu hommage. Le personnel de la Chambre des communes et du Sénat l'ont aussi salué pour une dernière fois.

Tous ont ensuite offert leurs condoléances aux proches de M. Layton.

De nombreux curieux endeuillés étaient massés devant le parlement. Des policiers fédéraux en costume d'apparat étaient aussi présents pour accueillir le chef de l'opposition officielle.

Mais jusqu'à 12h30, l'accès au foyer est réservé à la famille de M. Layton, à ses députés, à son équipe politique et à des dignitaires. Ils seront les premiers à pouvoir faire leur dernier adieu à M. Layton.

Le foyer de la Chambre des communes, où reposera son cercueil, sera ouvert au public jusqu'à 20h00, puis de 8h30 à 13h30 jeudi.

Sa dépouille a été transportée jusqu'à l'intérieur du parlement par des policiers de la Gendarmerie royale du Canada. Le son des cornemuses n'a pas tardé à résonner devant les portes du bâtiment.

Son épouse, la députée Olivia Chow, ses enfants et leurs conjoints, sa petite-fille ainsi que sa première femme Sally Roy ont accompagné la dépouille de M. Layton. Elle a ensuite été accueillie dans le hall d'honneur du parlement par une soixantaine de députés néo-démocrates. Nycole Turmel, choisie par M. Layton pour occuper temporairement son siège, se trouvait parmi eux.

En vertu du protocole suivi lors de funérailles nationales, M. Layton reposera en chapelle ardente sur la colline du Parlement jusqu'à demain après-midi.

M. Layton repose dans la salle où il a accordé des centaines de point de presse au fil de ses huit années passées à la tête du NPD. Un bouquet de roses blanches a été déposé sur le bureau qu'occupait le chef néo-démocrate aux Communes.

Les drapeaux flottent en berne sur la colline parlementaire, et demeureront en place jusqu'aux funérailles.

Des livres de condoléances sont également disponibles dans le foyer de la Chambre des communes.

Compte tenu des nombreux rassemblements et témoignages qui se sont succédé depuis le décès soudain de Jack Layton, de grandes foules pourraient se présenter jusqu'à samedi, à Ottawa et Toronto, pour lui rendre un dernier hommage.

La Tour CN

La plus haute structure du Canada sera illuminée en orange dans la nuit de samedi à dimanche en mémoire de Jack Layton.

Un responsable de la Tour CN a annoncé que l'attraction touristique du centre de Toronto revêtira les couleurs du Nouveau Parti démocratique pour coïncider avec les funérailles de son défunt chef.

Les obsèques de Jack Layton auront lieu samedi à 14 h au Roy Thomson Hall,
à Toronto.

Le chef du NPD est mort d'un cancer lundi matin dans sa résidence torontoise. Il était âgé de 61 ans.

Une campagne visant à convaincre les responsables de la Tour CN de l'illuminer en orange a récemment été lancée sur les médias sociaux.

La dépouille de M. Layton repose en chapelle ardente au parlement du Canada jusqu'à jeudi après-midi. Elle sera ensuite exposée à l'hôtel de ville de Toronto toute la journée de vendredi.
2 commentaires
  • ysengrimus - Inscrit 24 août 2011 13 h 32

    Il faut continuer...

    «Il y a des gens qui vont essayer de vous convaincre d’abandonner notre cause. Mais cette dernière est bien plus grande qu’un chef» (Jack Layton, dans sa lettre post-mortem aux canadiens). Un chef disparu ne fait pas la différence tant que ça.

    http://ysengrimus.wordpress.com/2011/08/01/a-propo

    Les Québécois n’on pas voté l’homme mais son parti, non pas le parti mais ses valeurs sociales. Il faut continuer.
    Paul Laurendeau

  • Jerry Paris - Inscrit 24 août 2011 22 h 45

    Jack

    C'est malheureux de voir un homme partir si jeune. Un homme aimé de tous le monde même ces adversaires politique aimaient M.Layton.