Déferlement d'amour et de respect sur les réseaux sociaux

Photo: Agence Reuters
«Symbole d'espoir», «homme de coeur», «politicien courageux», le chef du NPD, ce «bon Jack», comme certains l'ont nommé affectueusement, a reçu de nombreux hommages, en anglais comme en français. Signe qu'il faisait l'unanimité, même ses adversaires et des gens qui ne votaient pas pour son parti l'ont porté aux nues. «Une telle unanimité et un tel débordement d'amour sont uniques», a soutenu le politologue de l'École nationale d'administration publique Christian Dufour, préférant attendre un peu avant de se mettre à faire de l'analyse politique. «C'est parce que c'était un homme ordinaire auquel tout le monde s'identifiait et qu'il a touché le sommet et le fond. Il représente le côté du canada anglais que les Québécois aiment», a-t-il ajouté pour expliquer cette commotion.

Puis, le coup de grâce. Peu après midi, la diffusion d'une émouvante lettre écrite par Jack Layton avant sa mort, relayée par tous les médias sociaux et partout sur Internet, aura suscité une autre vague d'émotion. «L'amour est cent fois meilleur que la haine. L'espoir est meilleur que la peur. L'optimisme est meilleur que le désespoir.» Ce message du grand Layton, repris maintes et maintes fois sur Twitter, émouvait visiblement le public. «Comment ne pas pleurer devant une lettre aussi touchante?», soulignait une internaute. Ils ont été nombreux à confier qu'ils versaient des larmes.

Le décès de Jack Layton était la nouvelle la plus évoquée sur Twitter Canada et elle était au 5e rang des nouvelles les plus populaires sur Twitter monde vers midi trente, selon la firme scrutatrice des médias, Influence Communication. Ils ont également été nombreux à relayer le dernier message que Jack Layton avait écrit en anglais sur son compte Twitter. «Votre soutien et vos bons voeux sont tellement appréciés. Merci. Je me battrai [contre la maladie] et vaincrai.» On sait maintenant qu'il en a été autrement.

À voir en vidéo