En bref - Une motoneige furtive pour l'Arctique

Le ministère de la Défense nationale projette de mettre au point une nouvelle motoneige furtive aux fins d'opérations secrètes dans l'Arctique canadien, une somme de 550 000 $ ayant été mise de côté en vue de la conception d'un prototype.

Ottawa a annoncé une soumission publique pour une motoneige hybride et électrique qui permettrait aux soldats des Forces canadiennes de se déplacer en silence à travers les vastes étendues glacées du Nord canadien. La nature des missions clandestines à venir n'est pas claire dans le dossier d'appels d'offres du gouvernement fédéral. Une chose est cependant certaine: le silence est la priorité numéro un d'Ottawa. Apparemment, les moteurs actuels des motoneiges ne sont pas satisfaisants. «Le niveau de bruit d'un moteur à combustion interne ne peut être réduit à un niveau acceptable pour les missions dans le cadre desquelles la clandestinité pourrait être requise, particulièrement en raison de la propagation élevée du bruit dans l'air arctique froid et sec», est-il possible de lire dans l'appel d'offres.
7 commentaires
  • Roland Berger - Inscrit 22 août 2011 07 h 07

    Oui, oui, oui !

    Oui, oui, oui, pour les motoneiges furtives au service des soldats des Forces canadiennes. On s'ennuie tellement dans le Grand Nord.
    Roland Berger

  • michel gadoury - Inscrit 22 août 2011 07 h 09

    Le gouvernement Harper et son armée royale

    Bravo, M. Harper, votre coupe budgétaire a entraîné un surplus pour les militaires. Vous devriez les camoufler en ours polaire.

  • alen - Inscrit 22 août 2011 08 h 59

    Ce qu'il faut pas entendre

    Des motoneiges furtives, pour courir après des avions russes furtifs dans le grand nord. Et des bornes d'alimentation électriques cachées sous la neige... partout, partout, partout, pour les recharger! La trouvaille du siècle!

  • Claude Gosselin - Inscrit 22 août 2011 09 h 52

    Motoneige électrique

    Ce sera merveilleux. J'ai abandonné la motoneige à combustion interne depuis 6 ou 7 ans parce que trop polluante et bruyante. C'est depuis de nombreuses années que je rêve de la motoneige électrique ou électrique-hydrogène, silencieuse et non polluante, 2 technologies pouvant être alimentées avec de l'électricité propre ! Bien sûr que c'est un besoin pour les forces armées dans l'Arctique, mais surtout, surtout pour notre environnement ici dans le sud !
    Merci,
    Claude Gosselin
    Québec

  • Pierre Rousseau - Abonné 22 août 2011 11 h 08

    Ridicule...

    Encore faudrait-il quelqu'un pour les entendre... La paranoïa des conservateurs est sans borne. Pour quiconque connaît un peu le nord, les étendues sont tellement vastes que seuls les aéronefs sont efficaces et cela peu importe qu'ils soient silencieux ou pas.

    De plus, si le fédéral trouve que les motoneiges font trop de bruit, ils devraient en aviser le gouvernement Charest qui empêche les riverains des sentiers de motoneige d'aller en cour pour faire valoir leurs droits... Au mois l'investissement de 1/2 million $ pourrait être utile si les constructeurs de motoneiges peuvent les rendre silencieuses!