John Baird répond aux soldats

Ottawa — Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, s'est rendu en Sicile, hier, à bord d'un avion militaire en provenance de la Libye.

Il s'est immédiatement adressé à des soldats canadiens prenant part à la mission de bombardement menée sur le sol libyen sous l'égide de l'OTAN, répondant à leurs questions sans aucune censure.

L'échange de propos était davantage qu'une simple tâche remplie par un ministre fédéral de passage sur une base militaire. Ce faisant, il établissait un lien entre la politique étrangère et la politique militaire du Canada — chose qui a été oubliée pendant trop longtemps aux yeux de certains observateurs.

Le rapide déplacement de M. Baird en Libye constituait le premier voyage diplomatique du ministre, hormis sa présence lors de sommets, et se voulait le reflet de la volonté du nouveau ministre des Affaires étrangères de faire bouger les choses.

M. Baird a indiqué que l'engagement du Canada en Libye n'avait pas pour seul objectif de bombarder les positions tenues par les forces de Mouammar Kadhafi dans l'espoir que quelque chose de meilleur remplace la dictature en place dans le pays d'Afrique du Nord depuis plus de quatre décennies.

L'opération vise également à défendre les droits de la personne et la démocratie, soutenir les femmes et décourager le recours au viol comme arme.

M. Baird a déjà mis sa touche personnelle à une politique étrangère qui sera sans aucun doute plus engagée que celle de ses prédécesseurs au sein du gouvernement Harper, s'accordent à dire des observateurs.
1 commentaire
  • Jean-Philippe Bombay - Inscrit 4 juillet 2011 09 h 00

    C'est une blague?

    Un ministre qui se bat pour la démocratie quand son chef enlève les fonds publiques de financement Partis...

    Ils nous prennent vraiment pour des cons... Le gouvernement parlait des premières coupures il y a moins de 2 semaines... Se sont nous ou eux les cons?! Levons nous faisons quelquechose!

    http://www.facebook.com/realdemocracynowcanada