Fête du Canada - De Montréal à Kandahar...

Même si tous les yeux étaient tournés vers la visite princière, les Canadiens qui ne s'étaient pas joints à la foule à Ottawa ont tout de même pu prendre part hier aux célébrations entourant le 144e anniversaire de la création du dominion du Canada en 1867. Les Montréalais ont eu droit à leur morceau de réjouissances — une part certes modeste en comparaison des festivités royales entourant la fête du Canada dans la capitale fédérale.

Le Vieux-Port de Montréal a été le théâtre de nombreuses activités gratuites, dont le traditionnel défilé ainsi qu'un spectacle mettant en vedette la chanteuse Jacinthe en soirée. Les familles ont pu profiter de jeux et d'activités et se partager les parts du gâteau géant aux couleurs de l'unifolié. À Edmonton, ce sont plutôt les crêpes qui étaient à l'honneur. De Halifax à Vancouver, des feux d'artifice ont clôturé l'événement.

En Afghanistan, la journée revêtait une connotation particulière alors qu'elle devrait être la dernière fête du Canada dans le désert de Kandahar. Les festivités, qui ont débuté tôt hier avec de la musique et des jeux à l'extérieur de la nouvelle Maison du Canada, sur la base aérienne de Kandahar, ressemblaient à une fête de départ, rapporte La Presse canadienne. Les troupes canadiennes reviennent progressivement, depuis des semaines, à la base aérienne de Kandahar tandis que les unités américaines occupent les avants-postes de combat.