Le directeur des communications de Stephen Harper quitte son poste

Ottawa— Le premier ministre Stephen Harper perd un autre directeur des communications, le cinquième en six ans. Dimitri Soudas, un fidèle de longue date du premier ministre, a annoncé aujourd'hui qu’il ouvrirait un «nouveau chapitre» de sa vie en septembre, après neuf ans au service du chef conservateur.

M. Soudas, âgé de 31 ans, était le directeur des communications de Stephen Harper depuis avril 2010. Il a joué le rôle de conseiller du premier ministre pour le Québec depuis que les conservateurs sont arrivés au pouvoir, en 2006.

Fervent partisan et défenseur de M. Harper, M. Soudas a vécu une relation tumultueuse avec les journalistes de la colline parlementaire. Il s’est souvent retrouvé au centre de controverses, ce que les porte-parole de personnalités politiques tentent généralement d’éviter.

Ses plus récentes difficultés sont survenues lors de la campagne électorale du printemps, quand M. Soudas a été désigné comme le «vrai patron du Québec» dans une conversation téléphonique entre deux hommes d’affaires de Montréal qui négociaient pour faire nommer des alliés au Port de Montréal.

Stephen Harper a rendu hommage à son allié de longue date, la semaine dernière, en visitant un village de Grèce où a eu lieu un massacre durant la Seconde Guerre mondiale dans lequel le grand-père de Dimitri Soudas a perdu la vie.

12 commentaires
  • Stéphane Laporte - Abonné 1 juin 2011 14 h 33

    Yé!

    Tien , une bonne nouvelle!

  • camelot - Inscrit 1 juin 2011 16 h 11

    No regrets

    Maintenant qu'il a eu son bonbon, le voyage au cimetère de son père en Grèce avec l'argent des contribuables, il peut partir. Personne ne le pleurera, sauf un...

  • Roland Berger - Inscrit 1 juin 2011 17 h 04

    Quel repos !

    Des mois sans devoir inventer des arguments pour sauver sa face et celle de son patron. Quel repos !
    Roland Berger

  • M. Julien - Abonné 1 juin 2011 17 h 23

    Un siège vacant au Sénat?


    Serait-ce qu’il y aurait un siège vacant au Sénat?

  • Sylvain Auclair - Abonné 1 juin 2011 17 h 56

    Sénat...

    Surtout qu'à 31 ans, il est tout juste admissible. (Il faut avoir 30 ans.)